Baïkonour fête son anniversaire par le retour de Novitski et Pesquet

© Sputnik . Alexey Filippov / Aller dans la banque de photosBaïkonour
Baïkonour - Sputnik France
Si ce vendredi a été marqué par le retour sur Terre du cosmonaute russe Oleg Novitski et de l’astronaute français Thomas Pesquet, peu nombreux sont ceux qui savent que cet évènement coïncide avec le 62e anniversaire du cosmodrome de Baïkonour.

Le 2 juin est une journée particulière pour le cosmodrome de Baïkonour qui fête son 62e anniversaire recevant « en cadeau » le retour sur Terre du cosmonaute russe Oleg Novitski et de l'astronaute français Thomas Pesquet, qui ont passé 197 jours dans l'espace à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

Oleg Novitski et Thomas Pesquet atterrissent au Kazakhstan (vidéo) - Sputnik France
Oleg Novitski et Thomas Pesquet atterrissent au Kazakhstan (vidéo)
Situé au Kazakhstan, Baïkonour reste depuis sa création le leadeur mondial par son nombre de lancements effectués. En 2015, il s'élevait à quelque 18 fusées-porteuses lancées en battant un an plus tard, en 2016, le record de la base américaine de lancement de Cape Canaveral. Toutefois, c'est le premier voyage dans l'espace du cosmonaute Youri Gagarine, en 1961, qui l'a fait connaître du grand public.

Aujourd'hui, Baïkonour reste le centre de lancement le plus actif de la planète avec une quinzaine de tirs tous les ans, en majorité des vols habités russes et des lancements en orbite géostationnaire.

Le site du complexe s'étend sur 6 717 km carrés disposant d'installations de fabrication de carburant, de nombreux bâtiments d'assemblage de lanceurs et de préparation des satellites et des vaisseaux.

Progress MS-02 - Sputnik France
Les médias français ont-ils oublié que Pesquet n’était pas seul à bord de l’ISS?
En 2017-2018, deux lancements de fusées-porteuses Zénith sont également prévus, accompagnés d'un engin spatial angolais AngoSat et d'un satellite ukrainien Lybid. Actuellement, le cosmodrome abrite des pas de tir opérationnels pour les lanceurs Soyouz, Proton, la version terrestre du Zénith, Dnepr et Tsiklon.

Par ailleurs, Baïkonour demeure un important site de tests pour les missiles balistiques intercontinentaux.
Néanmoins, malgré sa fonction stratégique, ce célèbre cosmodrome pourrait bientôt ouvrir ses portes aux touristes. Selon les informations de la directrice du Centre d'exploitation terrestre de l'infrastructure spatiale Rano Djouraeva, 16 contrats ont été signés avec des agences de tourisme afin d'attirer des visiteurs sur ce site remarquable. En outre, un centre commercial pourrait prochainement voir le jour dans le complexe.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала