«Tout s’est passé en quelques secondes»: des témoins évoquent le drame londonien

© REUTERS / Neil HallPeople leave the area with their hands up after an incident near London Bridge in London, Britain June 4, 2017
People leave the area with their hands up after an incident near London Bridge in London, Britain June 4, 2017 - Sputnik France
Pleurs, cris, peur et folie, tels sont les sentiments éprouvés par les témoins du drame à Londres qui a fait au moins sept morts et 48 blessés dans la nuit de samedi à dimanche. «Cela aurait pu arriver à tout le monde», résume une des personnes présentes sur place au lendemain de l’attaque.

La nuit de samedi à dimanche restera à jamais gravée dans la mémoire de ceux qui ont été témoins du drame dont Londres a été le triste théâtre et qui a coûté la vie à sept personnes, faisant également 48 blessés, dont une femme enceinte. La journaliste de RT dans la capitale britannique a réussi à s'entretenir avec certains d'entre eux.

Ainsi, on a pu apprendre qu'au départ deux personnes sont sorties du minibus blanc et ont commencé à se jeter sur les passants, armés de couteaux et de pistolets.

« Tout s'est passé tellement vite, en quelques secondes seulement », a expliqué un des témoins oculaires de l'attaque.

Solidarité face à la tragédie : les habitants de Londres ouvrent leurs portes aux évacués - Sputnik France
Solidarité face à la tragédie: les habitants de Londres ouvrent leurs portes aux évacués
« Les gens criaient, c'était terrible », a déploré une autre femme.

En peu de temps, Londres s'est transformé en théâtre d'une opération antiterroriste d'envergure. Des ambulances se sont précipitées sur les lieux, des hélicoptères ont commencé à survoler le centre-ville, des policiers ont accouru en masse. Pris de panique, les gens couraient, pleuraient, hurlaient, certains ont essayé de revenir sur les lieux pour porter secours aux victimes mais ils ont été immédiatement repoussés par les agents de sécurité. D'autres ont tenté de rentrer dans les bars évacués pour récupérer leurs portables et annoncer à leurs proches qu'ils étaient sains et saufs.

« Voir cela à la télé, c'est une chose, mais y participer, c'est totalement différent. Cela aurait pu arriver à tout le monde. La police est entrée en un éclair [dans le bar, ndlr] et a ordonné de lever les bras. Et que se serait-il passé si nous ne l'avions pas fait? Ils nous auraient tués », raconte un autre témoin.

À son tour, un employé du bar a confié qu'il avait vu rentrer un homme qui tremblait, il a demandé qu'on lui serve à boire car il avait vu l'attaque.

« Ces gens ont été touchés juste parce qu'ils étaient dehors. N'importe qui aurait pu se trouver à leur place. Nous nous sommes cachés dans un sous-sol avant de remonter et de sortir. La folie », raconte-t-il.

Theresa May - Sputnik France
Theresa May déclare la guerre au terrorisme
Par ailleurs, un des témoins s'est souvenu de quelques détails de l'opération policière.

« J'étais sur le Southwark Bridge. Les policiers nous ont dit de courir. Ils avaient des boucliers. Ils ont retenu un mec qui était à côté de moi sur le pont. Il avait une capuche sur la tête. J'ai voulu le prendre en photo mais on m'a ordonné de fuir », a-t-il ainsi relaté.

Plusieurs incidents ont été signalés dans la nuit de samedi à dimanche sur le London Bridge et dans les alentours, faisant six morts et 48 blessés. Une camionnette a fauché plusieurs personnes sur le pont, où des policiers armés se sont déployés en nombre par la suite. Un autre incident s'est produit à proximité immédiate du London Bridge, dans le quartier de Borough Market. Il s'agit du troisième attentat en Grande-Bretagne en moins de trois mois. La police britannique a qualifié les incidents survenus sur le London Bridge et à Borough Market d'attaques terroristes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала