Les Britanniques fustigent le New York Times après un article sur les attaques de Londres

© AFP 2022 NIKLAS HALLE'NLondres
Londres - Sputnik France
Les internautes britanniques ont réagi avec véhémence à un article du New York Times dans lequel il a jugé que le Royaume-Uni avait été incapable de se remettre de l’attentat de Manchester.

Les Britanniques se sont révoltés contre le New York Times à cause de son article sur les attentats de Londres. C'est surtout la phrase « Les attaques terroristes de Londres ont frappé le pays, qui n'est jusqu'à présent pas capable de se remettre du choc de l'attentat de Manchester, il y a deux semaines ».

C'est l'expression « qui n'est pas capable de se rétablir » qui leur a fait voir rouge. Ainsi, ils ont été nombreux à exprimer leur mécontentement dans l'espace médiatique et sur Internet. Le présentateur britannique John Oliver, qui habite aux États-Unis, a critiqué l'attitude des médias américains, dont le New York Times et les chaînes de télévision CNN et Fox News, à l'égard de Londres, à nouveau pris pour cible.

Le présentateur a précisé que les Britanniques avaient réagi à l'article paru dans le New York Times avec le hashtag #ThingsThatLeaveBritainReeling (Les choses qui font vaciller le Royaume-Uni) : dans leurs tweets, beaucoup d'internautes ont donné libre cours à leur imagination, toujours teintée d'ironie.

« Quand tu oublies que tu as fait du thé et quand tu t'en souviens, il est déjà froid », écrit Matt Coulson.

« Quand quelqu'un est un tout petit peu trop près de toi dans la file d'attente », indique Ren.

« Quand les Américains estiment que les Britanniques ont besoin de plus d'armes », signale askyerfather.

Joanne Rowling, auteur de la saga Harry Potter, a également réagi à l'article du New York Times. « Les assassins ayant éliminé des innocents seraient très heureux de penser que le Royaume-Uni ne peut pas se rétablir, mais ce n'est pas vrai. Ne confondez pas la tragédie et le manque d'audace », a-t-elle écrit sur Twitter.

Dans la nuit du 3 au 4 juin, un véhicule a foncé sur les passants sur un pont londonien. Trois terroristes armés de couteaux en ont ensuite surgi et se sont mis à poignarder les gens dans le quartier de Borough Market. Tous les terroristes ont été abattus par la police. Le bilan de l'attaque est de sept morts et 48 blessés.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала