Pourquoi le Royaume-Uni n’arrive-t-il pas à empêcher les attaques terroristes?

© REUTERS / Stefan WermuthLa police à Londres après l'attaque de London Bridge
La police à Londres après l'attaque de London Bridge - Sputnik France
La série d’attentats perpétrés au Royaume-Uni et qui ont coûté la vie à des dizaines de personnes met en question le travail des services de renseignement britanniques. Le docteur Hamed El Said, expert en business international et en économie politique, explique sa vision des choses à Sputnik.

Depuis le début de l'année, les terroristes ont attaqué le Royaume-Uni à trois reprises, ce qui est assez étrange, Londres jouissant d'une solide réputation dans le domaine de l'antiterrorisme, estime le docteur Hamed El Said, chef du département du business international et de l'économie politique au sein de la Manchester Metropolitan University. L'interlocuteur de l'agence est d'avis que la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne pourrait encore aggraver la situation.

D'après M. El Said, dans le monde actuel il n'y a pas de différence entre un terroriste formé en Irak ou en Syrie et un terroriste qui trouve toutes les informations nécessaires sur le Net pour préparer et perpétrer un attentat. Les deux représentent le même danger. Ce fait mérite d'ailleurs une attention particulière de la part des services de sécurité:

« Les autorités doivent y faire attention et prévenir la diffusion de l'idéologie et des contenus terroristes sur Internet. Il faut mobiliser les compagnies internet à ces fins », estime-t-il.

D'après l'expert, une fois la sortie de l'UE achevée, les services britanniques pourraient réduire leur collaboration avec leurs collègues européens dans la lutte contre la criminalité et le terrorisme et l'échange des données de renseignement :

« Si cela arrive vraiment, Londres sera plus vulnérable aux attaques terroristes. C'est d'ailleurs cela que Theresa May tente d'éviter ».

La guerre déclarée par les pays occidentaux au terrorisme est une partie du problème, estime l'expert. Et de s'expliquer :

« Les actions de l'Occident indignent les musulmans à travers le monde entier. Ils ne les considèrent pas comme une guerre antiterroriste, mais comme une guerre contre l'islam. C'est pourquoi il faut mettre en place plus de mesures préventives, mais pas serrer la vis », conclut-il.

Deux attaques terroristes, revendiquées par Daech, ont été menées à Londres dans la nuit de samedi à dimanche, faisant sept morts et 48 blessés. Une camionnette a fauché des piétons sur le London Bridge. Ses trois occupants en sont ensuite descendus pour gagner le quartier voisin de Borough Market et se jeter sur la foule, armés de couteaux. Les trois assaillants ont été abattus par la police.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала