Assassinat en Allemagne: le criminel irrité par les enfants qui jouaient

© AP Photo / Carmen JaspersenLa police
La police - Sputnik France
Le ressortissant afghan qui a poignardé à mort un garçon russe âgé 5 ans et grièvement blessé sa mère le 3 juin en Bavière aurait été vraisemblablement irrité par le bruit émanant des enfants qui jouaient.

L'Afghan qui a tué un garçon âgé de cinq ans dans un foyer pour demandeurs d'asile situé dans la commune d'Arnschwang, en Bavière (Allemagne), aurait été irrité par le bruit que faisaient les enfants qui jouaient, a déclaré la mère du garçon lors du premier interrogatoire réalisé par la police criminelle de la ville de Ratisbonne.

La femme, qui a été grièvement blessée au cou, aux mains et aux jambes, n'était jusque-là pas en état de répondre aux questions des enquêteurs. Son fils, poignardé au cou, est décédé malgré l'intervention des médecins.

La police de Bavière - Sputnik France
Nouveaux détails sur l’Afghan qui a tué un garçon russe en Bavière
La Russe et l'homme originaire d'Afghanistan ne se connaissaient pas. Pourtant, il aurait montré des signes d'agacement à plusieurs reprises du fait du bruit que faisaient les enfants lorsqu'ils jouaient.

Mais les employés du foyer n'ont jamais remarqué de signes pouvant permettre de soupçonner une issue aussi tragique, ont annoncé dans un communiqué les autorités du district du Haut-Palatinat, en Bavière.

Et d'ajouter que les plaintes liées à ces bruits et réglées pacifiquement étaient les seules à avoir eu lieu jusque-là.

Police en Allemagne - Sputnik France
Allemagne: un ressortissant afghan tue un garçon russe de 5 ans en Bavière
Dans une interview accordée à Sputnik, le maire d'Arnschwang a précisé qu'il s'agissait tout de même du meurtre d'un enfant et que la nationalité du garçon et de l'agresseur ne jouait aucun rôle dans cette affaire.

Le 3 juin, un Afghan a pris un enfant en otage dans le foyer pour demandeurs d'asile avant de l'assassiner. L'assaillant a en outre grièvement blessé la mère de l'enfant. Il a été abattu par la police.

Placé sous contrôle judiciaire, il devait résider à Arnschwang. L'homme, qui s'est installé dans l'asile pour réfugiés, devait porter un bracelet électronique.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала