Des élections britanniques sous très haute tension

Entre le Brexit et les attentats terroristes, les Britanniques choisissaient ce jeudi 8 juin leur nouveau gouvernement. Rachel Marsden débattait sur le sujet avec Philippe Moreau Defarges, ancien diplomate et spécialiste des questions européennes.

Les citoyens britanniques étaient appelés ce jeudi 8 juin aux urnes pour élire le prochain gouvernement. La première ministre sortante, Theresa May, a en effet décidé le mois dernier de convoquer des élections anticipées afin de pouvoir négocier plus facilement la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Le pays a de plus subi de très graves attentats islamistes ces jours-ci. Ces deux enjeux très importants peuvent-ils avoir un impact sur le résultat des élections?

Selon Philippe Moreau Defarges, « Theresa May n'est pas du tout sûre d'avoir une victoire, car pour elle, une victoire c'est d'avoir une majorité plus importante que celle qu'avait David Cameron. Donc augmenter la marge des 17 députés en faveur des conservateurs, ce n'est pas sûr qu'elle y arrive ».

Pour avoir les coudées franches pour négocier et légitimer sa ligne dure de sortie de l'Union européenne, Philippe Moreau Defarges estime que « Theresa May doit prouver face à David Cameron qui a quand même échoué, qu'elle fera mieux que lui. Il faut rappeler que David Cameron avait fait un triomphe électoral il y a trois ou quatre ans. Ça avait été un véritable triomphe […]. Theresa May a fait un pari extrêmement difficile ».

Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaine YouTube

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала