«Les Iraniens rejettent de telles déclarations d'amitié de la part des USA»

© AP Photo / Petr David JosekMohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères
Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères - Sputnik France
Le ministre iranien des Affaires étrangères Javad Zarif a critiqué la déclaration du Président américain Donald Trump suite au double attentat perpétré en Iran mercredi 7 juin. Le chef de la diplomatie iranienne la juge «contradictoire», et ajoute que les Iraniens rejettent de telles «déclarations d'amitié de la part des USA».

Le chef de la diplomatie iranienne la juge « contradictoire », et ajoute que les Iraniens rejettent de telles « déclarations d'amitié de la part des USA ». Le locataire de la Maison-Blanche a en effet exprimé par écrit sa compassion aux habitants de l'Iran, tout en avertissant que les pays sponsorisant le terrorisme pouvaient eux-mêmes devenir la cible des extrémistes. Selon le quotidien Kommersant.

Pakistan - Sputnik France
Les enseignants chinois enlevés en mai tués par Daech au Pakistan
L'agence de presse Mehr rapporte que le nombre de victimes des attaques terroristes en Iran est passé à 17 personnes. Selon l'agence de presse Reuters, ces attentats ont été commis par des ressortissants iraniens ayant rejoint l'État islamique.

« Le communiqué de la Maison-Blanche et les sanctions du Sénat sont répugnants, alors que les Iraniens font face à la terreur soutenue par les clients des Américains. Le peuple iranien rejette de telles déclarations d'amitié de la part des États-Unis », a écrit jeudi sur Twitter le ministre iranien des Affaires étrangères Javad Zarif.

« Nous prions pour les victimes innocentes des attaques terroristes en Iran et pour le peuple iranien qui vit une époque si difficile. Nous soulignons que les États qui appuient le terrorisme risquent de devenir les victimes du mal qu'ils soutiennent », indique le communiqué écrit du Président américain diffusé par le service de presse de la Maison-Blanche.

Téhéran - Sputnik France
Une explosion s'est produite à Téhéran
Mercredi, le Conseil de sécurité des Nations unies a condamné les « attaques terroristes barbares et lâches commises à Téhéran le 7 juin ». Le communiqué du Conseil de sécurité des Nations unies stipule que « le terrorisme sous toutes ses formes représente l'une des plus importantes menaces pour la paix et la sécurité internationales », et que toutes ses actions sont « criminelles et son injustifiées indépendamment des motivations, ainsi que de leurs auteurs et de l'endroit où elles sont commises ».

Le Président iranien Hassan Rohani et son homologue français Emmanuel Macron se sont entretenus par téléphone concernant les attentats revendiqués par l'État islamique et « se sont engagés à élargir la coopération dans le domaine de la lutte contre le terrorisme ». De son côté, le Sénat américain a soutenu la poursuite des débats sur les sanctions contre l'Iran. L'entrée en vigueur de ce projet de loi doit être approuvée par les deux chambres du Congrès avant d'être signé par le Président.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала