Les femmes russes gagnent du terrain dans les troupes ROEM

© Sputnik . Alexei Malgavko / Aller dans la banque de photosУчения воздушно-десантных войск в Омской области
Учения воздушно-десантных войск в Омской области - Sputnik France
Les femmes constituent environ 30% des militaires dans les troupes de renseignement d'origine électromagnétique en Russie (ROEM), a fait savoir ce samedi le chef des troupes de guerre électronique russes, le général de brigade Andreï Kobane.

Les femmes militaires sont de plus en plus nombreuses dans les troupes de renseignement d'origine électromagnétique en Russie (ROEM).

« On compte environ 30 % de femmes les troupes ROEM. C'est un pourcentage assez élevé et elles démontrent de très bons résultats, un très bon niveau de formation », a annoncé M. Kobane à l'antenne de la radio Écho de Moscou.

Système de missiles Iskander - Sputnik France
La Défense russe publie une vidéo du tir d'un missile Iskander
Par ailleurs, il a souligné que les femmes officiers étaient formées à Tver (200km au nord-ouest de Moscou) à l'Académie de la défense aérospatiale Joukov où elles suivent un parcours d'ingénieur d'exploitation des systèmes automatisés. En outre, d'après le général de brigade, il y a 1,5 fois plus de femmes qui se présentent au concours d'entrée que d'hommes.

Auparavant, le ministère russe de la Défense avait signalé que la refondation des troupes ROEM était prévue pour 2020. Ainsi, il est envisagé de moderniser 80 % des radars ainsi que la totalité des systèmes automatisés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала