Le destroyer USS Fitzgerald remorqué pour cause de salle de machine endommagée

© AP PhotoLe destroyer USS Fitzgerald
Le destroyer USS Fitzgerald - Sputnik France
Alors que les gardes-côtes japonais et la marine US recherchent toujours sept marins américains portés disparus après une collision avec un navire marchand philippin, le destroyer USS Fitzgerald, ayant des «dégâts considérables», est maintenant remorqué vers la base navale de Yokosuka, dans la baie de Tokyo.

Le destroyer Fitzgerald de la marine américaine, doté du système de défense antimissile Aegis, est entré samedi, à 02h30 heure locale (vendredi, 17h30 UTC), en collision avec le porte-conteneurs philippin ACX Crystal au large du Japon. Le navire américain a été fortement endommagé, selon un communiqué de l'US Navy.

«L'USS Fitzgerald a été endommagé à tribord au-dessus et en-dessous de la ligne de flottaison», précise la déclaration de la Flotte du Pacifique, qui ajoute que le choc a causé des «dégâts considérables» et provoqué une inondation de deux espaces de couchage, d'une salle des machines et de la salle de radio.

La chaîne de télévision japonaise NHK a également montré des images du bâtiment de guerre, qui a pris l'eau, alors que son côté droit a été fortement endommagé. Le Fitzgerald se déplace lentement, tiré par des remorqueurs qui le dirigent vers sa base de Yokosuka, dans la baie de Tokyo.

Sept marins portés disparus suite à la collision d’un destroyer US - Sputnik France
Sept marins portés disparus suite à la collision d’un destroyer US
Le destroyer Fitzgerald, dont le déplacement à pleine charge s'élève à 9.000 tonnes, a été mis en service en 1995. En 2004, le navire a rejoint la Septième flotte des États-Unis dans le Pacifique dans le cadre des efforts américains visant à «contrer des menaces de missiles balistiques».

Trois membres de l'équipage américain, dont un capitaine, ont été blessés dans la collision. Sept autres marins sont toujours portés disparus.

Les gardes-côtes japonais, en coopération avec la marine américaine, enquêtent sur l'accident. De nombreux bateaux, plusieurs avions et hélicoptères, ainsi qu'une équipe de secouristes sont en mission de sauvetage dans la zone.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала