Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Dopage: les Fancy Bears piratent une lettre de McLaren au CIO

© REUTERS / Peter PowerRichard McLaren
Richard McLaren - Sputnik France
S'abonner
Le groupe de hackers Fancy Bears a eu accès à la correspondance entre Richard McLaren, auteur du rapport sur le dopage en Russie, et les officiels du Comité international olympique.

Maria Zakharova - Sputnik France
L'absence de preuves dans le rapport McLaren reconnue, Moscou s'y attendait
Les hackers de Fancy Bears se sont procurés la lettre envoyée par le professeur de l'Agence mondiale antidopage (AMA) Richard McLaren au directeur général du Comité international olympique Christopher De Kepper en réponse à la lettre ouverte de ce dernier dans laquelle il constatait le manque de preuves concernant la culpabilité des athlètes russes dans le scandale de dopage qui a éclaté à l'approche des JO de Rio de Janeiro.

Dans sa réponse, dont le texte est publié sur le site de la chaîne RT, M. McLaren reproche au chef du CIO de lui avoir adressé une lettre ouverte et souligne qu'il n'était pas chargé d'établir la culpabilité de tel ou tel athlète, mais d'évaluer l'ampleur du système de dopage ayant provoqué une grave crise dans le monde du sport.

Ces stars du sport mondial qui iront à Rio malgré un passé entaché de dopage - Sputnik France
Poutine: aucun système d’État de soutien au dopage n’existe en Russie
Il rappelle également que son travail a permis au CIO de détecter des centaines de tests positifs après la deuxième vérification des échantillons prélevés lors des JO de Londres. «Je vous ai fourni les informations nécessaires pour mener de nouvelles analyses et je vous ai dit par quels athlètes il fallait commencer», indique-t-il, tout en se déclarant fier du travail accompli par son équipe.

Les hackers de Fancy Bears ont également eu accès aux réactions des dirigeants du CIO à la lettre de Richard McLaren. Ainsi, le directeur des affaires juridiques Howard Stupp a ironisé sur sa réticence à «accuser» des athlètes particuliers: «Est-ce que son premier rapport n'était pas censé empêcher la Russie de participer aux JO de Rio, et le second aux JO de Pyeongchang?».

AMA - Sputnik France
Dopage en Russie: l’AMA reconnaît les lacunes du rapport McLaren
Dans leur réponse à M.McLaren, les officiels du Comité lui rappellent qu'il a refusé de leur présenter le brouillon de la seconde partie de son rapport retentissant en dépit de demandes répétées.

Dans le même temps, les responsables du CIO tentent de toute évidence d'apaiser les tensions et appellent le professeur de l'AMA à la coopération: «Nous devons reconnaître que notre interaction n'était pas aussi étroite qu'elle aurait dû l'être». En conclusion, le Comité invite M. McLaren à l'aider à mener à bien l'enquête visant les sportifs russes coupables de dopage.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала