«Ce psychopathe de Trump»: la Corée du Nord se moque du Président US

Pyongyang a traité jeudi le Président Donald Trump de «psychopathe», que la Corée du Sud ne devrait pas «suivre», sinon cela la conduirait tout direct au «désastre».

le ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodriguez Parrilla - Sputnik France
La Havane ironise: «Trump n'a plus qu'à nous accuser du réchauffement climatique»
Le journal Rodong Sinmum, organe officiel du parti au pouvoir à Pyongyang, a estimé que Donald Trump était chez lui «dans une situation difficile». Il caresse l'idée d'une frappe préventive contre la Corée du Nord pour détourner l'attention de la crise politique intérieure, affirme le journal.

«La Corée du Sud doit se rendre compte que suivre ce psychopathe de Trump […] ne pourrait que conduire au désastre», ajoute le journal dans un éditorial.

Pyongyang a procédé à des dizaines de tirs de missiles et à deux essais nucléaires depuis le début 2016. La Corée du Nord cherche à mettre au point un ICBM capable de porter le feu nucléaire sur le continent américain, ce qui, selon le président américain Donald Trump, «n'arrivera pas».

Le Conseil de sécurité de l'Onu avait adopté à l'unanimité vendredi un nouveau texte sanctionnant une petite vingtaine de responsables et entités nord-coréens.

Le président ukrainien se rencontre son homologue américain au Bureau ovale dans la Maison Blanche à Washington, aux États-Unis, le 20 juin 2017 - Sputnik France
Porochenko: Trump veut élargir la coopération militaro-technique avec Kiev
Des diplomates à l'Onu ont dénoncé comme une provocation les derniers tirs de missiles nord-coréens, mais aucune réunion du Conseil de sécurité n'est prévue dans l'immédiat.

Washington montre ses muscles dans la région depuis quelque temps. Lundi, deux bombardiers B-1 ont survolé la péninsule dans le cadre d'un exercice avec la Japon et la Corée du Sud.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала