Selon Poutine, la Russie est prête à fournir du gaz à l’Europe via la Turquie

La Russie est prête à fournir du gaz naturel via le territoire turc à l’Europe du Sud et du Sud-Est, ses partenaires étant intéressés par cela, a déclaré le Président russe Vladimir Poutine lors d’une conversation téléphonique avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.

Au cours d'un entretien entre les chefs d'État russe et turc, Vladimir Poutine a évoqué l'intérêt des partenaires de la Russie pour la livraison de gaz naturel russe en Europe via la Turquie:

«Si nos partenaires le veulent, nous sommes prêts à fournir du gaz naturel via le territoire turc en Europe du Sud et du Sud-Est», a-t-il annoncé.

«Nous voyons que les partenaires sont intéressés», a poursuit le Président russe dans le cadre de la discussion avec le Président turc portant sur la construction du gazoduc Turkish Stream.

Vladimir Poutine - Sputnik France
Poutine et Erdogan parlent Syrie et Turkish Stream
Vladimir Poutine a assuré Recep Tayyip Erdogan que la Russie allait représenter les intérêts de la Turquie «dignement», les intérêts des deux pays coïncidant «pleinement» à cet égard.

Poutine a également constaté les progrès dans le projet Turkish stream, ayant fait remarquer qu'il faudrait encore «se mettre d'accord sur certaines questions, telles que le point d'arrivée du pipeline, son trajet à travers la Turquie, ainsi que les questions du respect de la sécurité environnementale».

Des tubes pour le TurkStream - Sputnik France
Turkish Stream: Gazprom entame la construction du gazoduc
D'après M.Poutine, si les efforts se poursuivent au même rythme, tous les projets seront réalisés. Le Président russe a également rappelé que le premier tube du Turkish Stream devrait être installé en 2018, et le deuxième en 2019.

Le gazoduc Turkish Stream doit relier la Russie à la partie européenne de la Turquie et à la frontière grecque par le fond de la mer Noire. Le tronçon sous-marin du pipeline sera long d'environ 910 km. Le coût du projet était initialement évalué à 11,4 milliards d'euros.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала