Les USA financent la formation aux réseaux sociaux des journalistes de Voice of America

Selon les documents du BBG (Broadcasting Board of Governors), le gouvernement américain va financer la formation du personnel de l'agence de presse Voice of America au travail sur les réseaux sociaux.

On expliquera aux journalistes comment attirer le public sur Twitter, créer des vidéos et effectuer des retransmissions en direct sur YouTube et Instagram. Voice of America possède également des pages sur les réseaux sociaux destinées au public russophone mais elles restent impopulaires bien qu'elles existent depuis plusieurs années. D'après le rapport sur le budget du BBG pour 2018, le nombre de Russes qui font confiance à Voice of America est passé de 91,9% à 67,2% entre 2013 et 2016. Selon la chaîne RT.

Exit - Sputnik France
Moscou s’en prendrait à Voice of America si les médias russes sont lésés aux USA
L'agence indépendante du gouvernement des États-Unis chargée du contrôle des radios et télévisions internationales (BBG) a publié sur le site des appels d'offres étatiques un contrat pour la recherche de spécialistes qui formeront le personnel de Voice of America au travail sur les réseaux sociaux.

Le cursus est destiné aux reporters, aux rédacteurs et aux responsables de Voice of America. Les cours se dérouleront au siège du BBG à Washington. La durée de chaque séminaire variera entre 2 et 8 heures.

De plus, les journalistes étudieront les principes de mise au point de stratégies sur les réseaux sociaux pour attirer des auditeurs. Le programme de formation porte sur les thèmes suivants: création de contenu vidéo sur les réseaux sociaux; le contenu éphémère — nouvelle méthode pour parler des événements; l'augmentation de l'efficacité des campagnes sur les réseaux sociaux; l'établissement du contact avec le public grâce aux applications et aux bots.

Le personnel de Voice of America apprendra à réaliser des vidéos au format 360°, ainsi qu'à créer des Stories sur Instagram et Snapchat. Un cours sera spécialement consacré à l'interaction avec le public par le biais des messageries.

Un microphone - Sputnik France
«L'activité de certains médias en Russie est coordonnée depuis l'étranger»
Le rapport 2017 du BBG évoque, parmi les principaux objectifs, une augmentation du nombre de médias numériques pour les russophones «dans les régions où la Russie soutient des conflits gelés».

La priorité est mise sur les pays d'Asie centrale, notamment le Kazakhstan, le Kirghizstan et le Tadjikistan. Pour 2017 également, le Conseil de responsables de la diffusion a demandé un budget pour Voice of America afin de créer un contenu pour les plateformes numériques destiné aux «jeunes utilisateurs influents» en Russie.

Selon le dernier rapport, l'axe prioritaire de l'activité de Voice of America en 2018 sera orienté sur la «lutte contre la désinformation russe». Le média se concentrera également sur la Corée du Nord, la Chine et l'Iran, pour qui seront créés des «produits numériques et un contenu numérique».

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала