Renseignement: les différences entre Trump et Obama révélées

Le directeur de la Central Intelligence Agency (CIA) Mike Pompeo a évoqué l’attitude du Président américain Donald Trump et de son prédécesseur Barack Obama envers le renseignement.

Le directeur de la Central Intelligence Agency (CIA) Mike Pompeo a déclaré que le chef de la Maison-Blanche Donald Trump était extrêmement exigeant au sujet des exposés consacrés à la sécurité nationale organisés par les services de sécurité, relate MSNBC.

La destruction de missiles soviétiques à moyenne portée sur le polygone de  Kapoustine Yar - Sputnik France
Trump appelé à sortir du Traité sur les missiles à portée intermédiaire
«Je ne peux pas m'imaginer une déclaration plus fausse que celle qui attribuerait au Président Trump une absence d'intérêt pour les données du renseignement et aux faits lorsqu'il s'agit de la sécurité nationale», a indiqué M. Pompeo.

Mike Pompeo a en outre souligné qu'il organisait en personne les rapports pour le leader américain. Les réunions de ce genre durent en moyenne une quarantaine de minutes. Pourtant, il arrive fréquemment qu'elles soient plus longues.

«Je sais que mon prédécesseur avait une autre attitude en la matière et qu'il n'y apparaissait pas trop souvent. Le Président Obama percevait différemment les informations sur le renseignement», a-t-il ajouté.

Mike Pompeo a insisté sur le fait que M. Trump était très exigeant sur les questions de renseignement, qu'il posait également des questions très difficiles et qu'il s'attendait à recevoir des réponses.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала