Séoul aurait envisagé d'assassiner Kim Jong-un

© Sputnik . Ilya Pitalev  / Aller dans la banque de photosKim Jong-un
Kim Jong-un - Sputnik France
Selon un journal japonais, l'ancienne administration sud-coréenne étudiait plusieurs scénarios d'élimination de Kim Jong-un.

Первый секретарь Центрального комитета Трудовой партии Кореи Ким Чен Ын на церемонии открытия Музея Победы в Отечественной освободительной войне в Пхеньяне - Sputnik France
Le complot contre Kim Jong-un aurait coûté 300.000 USD à Washington et à Séoul
L'administration de l'ex-Présidente sud-coréenne Park Geun-hye envisageait d'éliminer le dirigeant du Nord Kim Jong-un, mais a renoncé à cette idée en raison de diverses difficultés, relate le journal japonais Asahi Shimbun.

Selon une source proche du dossier citée par le journal, Park Geun-hye a signé fin 2015 un document prévoyant plusieurs scénarios concernant le dirigeant nord-coréen, dont sa destitution, sa fuite ou son assassinat déguisé en accident survenu lors d'un voyage en voiture ou d'une randonnée à ski.

Kim Jong-un - Sputnik France
«Un complot vicieux»: Pyongyang accuse la CIA et Séoul de vouloir tuer Kim Jong-un
L'existence de ce projet était tenue secrète afin de ne pas provoquer un conflit militaire avec le voisin du Nord. Or, les services spéciaux sud-coréens ont fini par abandonner l'idée d'éliminer le chef du régime communiste en raison notamment de sa protection élevée.

Le National Intelligence Service (NIS), qui devrait selon l'Asahi Shimbun assumer la mission, a démenti les rapports du journal. Il convient cependant de rappeler que la présidence de Park Geun-hye avait été marquée par la création d'une unité spéciale au sein des forces spéciales sud-coréennes ayant pour l'objectif d'assassiner Kim Jong-un en cas de guerre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала