Sénateur russe: la probabilité qu’Al-Baghdadi a été tué est «proche de 100%»

Évoquée par plusieurs sources, la lutte lancée dans les rangs de Daech pour reprendre le pouvoir confirme de façon indirecte que le chef du groupe a été éliminé, estime le sénateur russe Alexeï Pouchkov.

Provenant de différentes sources, les informations selon lesquelles les lieutenants d'Al-Baghdadi «mènent» un combat pour succéder à leur chef à la tête de Daech témoignent de la mort du numéro un du groupe terroriste, estime Alexeï Pouchkov, sénateur russe et président de la commission du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) pour la politique d'information.

«Selon la partie russe, la probabilité qu'Al-Baghdadi n'ait pas survécu à la frappe est proche de 100%», a-t-il indiqué lors d'un entretien à Sputnik.

la base militaire de Hmeymim, en Syrie - Sputnik France
Le leader de Daech Al-Baghdadi aurait été tué dans une frappe russe
Le numéro un de Daech Abou Bakr Al-Baghdadi aurait été tué le 28 mai dans une frappe des forces aériennes russes près de Raqqa, selon le ministère russe de la Défense. L'information est en cours de vérification.

Le terroriste et djihadiste Abou Bakr Al-Baghdadi, de son vrai nom Ibrahim Awad Ibrahim Ali Al-Badri, est apparu publiquement pour la première fois à Mossoul le 3 juillet 2014. Il a proclamé la création d'un «califat islamique» au Proche-Orient et appelé les musulmans à lui «obéir», depuis une mosquée de Mossoul occupée par Daech. Les médias ont plusieurs fois annoncé la mort d'al-Baghdadi, mais ces informations n'ont jamais été confirmées.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала