Petit palmarès des ponts «made in China» qui se sont effondrés peu après leur construction

C’est un secret de Polichinelle que les produits «made in China» sont souvent mis en cause par les consommateurs internationaux. Or, les ponts «fabriqués en Chine» risquent désormais de ne pas être de reste…

Le moins qu'on puisse dire, c'est que ces derniers temps, les ponts construits par l'Empire du Milieu, y compris pour des investisseurs étrangers, n'ont pas bonne presse, les récents incidents en constituant une preuve irréfutable.

Pont dans le district de Xian de Wuyuan (province Jiangxi)

Ce pont, vieux de 800 ans, a été détruit par une violente inondation en l'espace de quelques minutes. Au demeurant, ses concepteurs pensaient que l'eau n'atteindrait jamais ses plateformes supérieures, ce qui n'a malheureusement pas été le cas.

Pont dans la province de Shaanxi

Le pont s'est effondré deux heures après que les ouvriers ont démonté l'échafaudage. Il s'est avéré que l'entreprise chargée des travaux avait économisé sur le liant…

Pont chinois au Kenya

Encore tout récemment, ce pont, qui a coûté au Kenya plus de 10 millions de dollars, s'est effondré deux semaines après sa construction. Un incident d'autant plus pénible pour Pékin que c'est le Président kényan en personne qui avait inauguré le pont, partie intégrante de sa campagne électorale.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала