Simone Veil, pionnière du droit à l’IVG, est décédée à l'âge de 89 ans

© AFP 2022 FRANCOIS GUILLOT / AFPSimone Veil
Simone Veil - Sputnik France
Rescapée de la Shoah et figure symbolique de la bataille pour l’avortement, Simone Veil est décédée à son domicile ce vendredi. Elle avait 89 ans.

L'Assemblée nationale (France) - Sputnik France
Entrave à l’IVG ou entrave à la liberté d’expression ?
Elle n'est plus parmi nous, mais son nom est déjà inscrit dans l'histoire. L'ancienne ministre de la Santé et ex-Présidente du Parlement européen Simone Veil est décédée vendredi matin à l'âge de 89 ans, relate Reuters, citant un membre de sa famille. Ministre de la Santé sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing, c'est elle qui avait porté la loi légalisant l'avortement, en 1974, offrant à la loi son nom.

Rescapée de la Shoah et devenue femme d'État à la fibre humaniste, cette figure très populaire fut l'une des rares femmes engagées en politique dans les années 1970, rappelle l'agence.

Membre du Conseil constitutionnel puis de l'Académie française, Simone Veil a inspiré le respect de la classe politique, jusque chez ses adversaires. Les personnalités politiques ont été nombreuses ce vendredi à déplorer sa perte et à présenter leurs condoléances à la famille de l'ex-ministre.

«Très vives condoléances à la famille de Simone Veil. Puisse son exemple inspirer nos compatriotes, qui y trouveront le meilleur de la France», a écrit Emmanuel Macron sur Twitter.

«Ses combats et ses épreuves resteront un exemple pour toutes les femmes», a souligné sur Twitter l'ancienne ministre socialiste Ségolène Royal.

Connue pour son fort caractère, celle qui a été l'une des personnalités préférées des Français était affaiblie depuis plusieurs années. L'été dernier, elle avait été brièvement hospitalisée pour des problèmes respiratoires.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала