Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les services de renseignement US pourraient être derrière le virus Petya

S'abonner
Le sénateur russe Igor Morozov explique à Sputnik la raison pour laquelle, d’après lui, le Service de sécurité d’Ukraine accuse Moscou d’être derrière le virus-extorqueur Petya.

Вирус-вымогатель Petya - Sputnik France
Le virus Petya n'a pas rapporté d'argent
Le virus-extorqueur Petya, ayant frappé l'Ukraine et d'autres pays, serait le produit des services de renseignement américains, a déclaré à Sputnik le sénateur russe Igor Morozov.

En outre, selon lui, l'aspiration des autorités ukrainiennes à un soutien financier plus important de la part de l'Occident pourrait expliquer leurs tentatives d'accuser les services de renseignement russes d'être responsables de ce virus.

«Toutes ces cyberattaques "russes", dont les États-Unis se sont mis à parler, suivis par l'Occident et d'autres pays, ne sont qu'une fiction. Les autorités occidentales tentent de les utiliser pour exagérer la menace présumée provenant de la Russie», a indiqué M.Morozov.

Un virus-extorqueur attaque plusieurs pays - Sputnik France
Les experts belges savent d’où provient le virus Petya
Il a ajouté que ces allégations «sont avantageuses à la fois pour les États-Unis, puisque elles [les allégations, ndlr] contribuent à l'augmentation du budget militaire, et pour les "satellites" qu'ils soutiennent, car cela peut augmenter l'aide financière allouée à ces pays».

D'après l'interlocuteur de Sputnik, le virus ayant frappé l'Ukraine et d'autres pays serait le produit des services de renseignement américains.

«Je pense que l'Ukraine, étant un satellite américain, est devenu le terrain d'essai dans le secteur de la gestion de la destruction», a-t-il souligné.

L'attaque du virus-extorqueur Petya a été lancée mardi 27 juin. Les ordinateurs des sociétés russes et ukrainiennes ont été les plus touchés. Plusieurs pays européens ont également été frappés par ce logiciel malveillant.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала