Le principal danger lié à l’argent liquide enfin révélé

© Sputnik . Mihail KutuzovDollars
Dollars - Sputnik Afrique
L’argent liquide est un important vecteur de bactéries, affirment des chercheurs de l’Université de New York, aux États-Unis, qui ont découvert plus d’une centaine de souches de bactéries sur un billet d’un dollar, ainsi que des traces de… stupéfiants!

Un drone - Sputnik Afrique
La plus grande banque russe teste un drone pour transporter de l’argent liquide
Une équipe de chercheurs dirigée par le biologiste Jane Carlton, de l'Université de New York, a déclaré que les billets pouvaient contenir de nombreux virus et bactéries qui se multiplient facilement dans les portemonnaies et les sacs à main, soit un environnement sec et chaud, informe CNN.

Selon leurs estimations, chaque billet d'un dollar peut changer plus de 110 fois de propriétaire chaque année. Ainsi, pour étayer leur théorie, les scientifiques ont prélevé un billet d'un dollar et l'ont soumis à différents tests.

Les experts américains y ont trouvé plus d'une centaine de souches de bactéries. Ils ont également découvert des traces d'ADN d'animaux domestiques et de bactéries spécifiques des produits alimentaires.

Geroge Soros - Sputnik Afrique
Fondation Soros: spéculations de plusieurs milliards et vente libre de stupéfiants
Les aliments que les gens mangent passent des doigts aux écrans tactiles, où les spécialistes peuvent récupérer des traces des repas les plus récents, puis vers le cash.

En outre, des traces de cocaïne peuvent être trouvées sur près de 80% des billets d'un dollar. D'autres stupéfiants, y compris de la morphine, de l'héroïne et des amphétamines, peuvent également y être détectés, mais moins souvent que la cocaïne, soulignent les experts.

Les chercheurs travaillent actuellement sur des méthodes visant à «laver» l'argent «sale». Ils proposent mettre les billets dans une machine qui les exposerait à du dioxyde de carbone à une température et une pression spécifiques, ce qui aiderait à débarrasser les billets des huiles et de la saleté laissés par les doigts des hommes, tandis que la chaleur tuerait les microbes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала