Un responsable de Daech éliminé en Syrie aurait travaillé pour l’Otan

© Sputnik . Michael Alaeddin / Aller dans la banque de photosSyrie
Syrie - Sputnik Afrique
Le «boucher des Balkans» Lavdrim Muhaxheri, éliminé lors d'une opération russo-syrienne anti-Daech, aurait travaillé à la mission de l'Otan au Kosovo, selon des médias.

Lavdrim Muhaxheri, l'un des chefs de Daech qui aurait été tué lors d'une opération conjointe russo-syrienne dans la région d'Idlib, aurait travaillé à la mission de l'Otan au Kosovo, et avant cela en Afghanistan, comme l'indiquait en décembre 2016 le journal italien Espresso citant des sources au sein du renseignement italien.

Terroristes de Daech - Sputnik Afrique
400 djihadistes et un chef de Daech prennent leurs quartiers en Europe
Le «bourreau de Kacanik» (sa ville natale) «connaît parfaitement son ennemi, car avant de se convertir au djihadisme, il a eu le temps de travailler à la base américaine de la KFOR de Bondsteel (au Kosovo), et avant cela, pour l'Otan en Afghanistan», lisait-on dans le journal.

La ville de Kacanik, à la frontière avec la Macédoine, s'est transformée en centre de recrutement de djihadistes, et a envoyé dans les rangs de Daech 3.400 personnes.

Muhaxheri, également connu sous le nom d'Abu Abdullah al-Kosova, l'un des chefs du groupe terroriste Daech, a été éliminé en Syrie, dans la région d'Idlib, au cours d'une opération conjointe des forces aériennes russes et de l'équipe syrienne Tiger, annonce le site grec pronews.gr sans citer de source.

Pristina - Sputnik Afrique
Plus de 300 Albanais kosovars combattent aux côtés de Daech
L'homme a été baptisé «boucher» pour avoir décapité lui-même des chrétiens, des chiites et des alaouites sur des vidéos de propagande de l'EI. Le Département d'État américain a porté son nom sur la liste des terroristes en 2014.

Lavdrim Muhaxheri était retourné en Syrie après quatre mois de voyage en Albanie et au Kosovo, selon pronews.gr.

Le ministre de l'Infrastructure du Kosovo Lutfi Zharku a rendu visite à sa famille à Kacanik pour lui exprimer ses condoléances. Le président de la communauté musulmane de Kacanik, Florim Neziraj, en a fait de même. Après avoir annoncé la mort de Muhaxheri, il a regretté le décès d'un «grand soldat musulman», selon la même source.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала