Le terroriste qui a frappé à Berlin retenu en Allemagne avant de commettre l’attentat

© AP Photo / Markus SchreiberLe terroriste qui a frappé à Berlin retenu en Allemagne avant de commettre l’attentat
Le terroriste qui a frappé à Berlin retenu en Allemagne avant de commettre l’attentat - Sputnik Afrique
Avant de commettre un attentat au marché de Noël à Berlin le 19 décembre, le terroriste présumé avait voulu quitter le pays, mais en aurait été empêché par les autorités allemandes.

L'auteur de l'attentat à Berlin du 19 décembre 2016, Anis Amri, un ressortissant tunisien, avait essayé de quitter l'Allemagne, mais les autorités ne lui avaient pas permis de le faire, relate le magazine Der Spiegel, citant des enquêteurs allemands.

«Amri avait peur d'être emprisonné pour ses anciennes affaires de drogue et pour une bagarre. C'est pourquoi il voulait vraiment partir», a confié à Der Spiegel un haut fonctionnaire allemand.

Разбитое лобовое стекло грузовика, совершившего наезд на Рождественский рынок в Берлине - Sputnik Afrique
Les enquêteurs dévoilent de nouveaux détails sur l'attaque de Noël à Berlin
Pendant un certain temps, Anis Amri a été impliqué dans un trafic de drogue et consommait lui-même régulièrement des stupéfiants, notamment de la cocaïne et de l'ecstasy. D'après la police allemande, il pourrait avoir été drogué au moment de l'attentat.

Par la suite, Amri est devenu très religieux et a commencé à fréquenter une mosquée radicale à Berlin. Le 30 juin 2016, il a été arrêté par la police dans un bus en direction de la Suisse. Lors de l'interrogatoire, le Tunisien a déclaré qu'il souhaitait «quitter l'Allemagne».

«Personnellement, je veux partir. Pourquoi dois-je rester ici?», a-t-il déclaré.

D'après la pratique standard de la police allemande, les terroristes potentiels ne sont pas autorisés de partir dans d'autres États Schengen. Le juge a pris la décision d'arrêter Amri pour deux jours pour comprendre s'il était possible de l'expulser en Tunisie. Cependant, cette mesure a été finalement rejetée, les autorités ayant conclu que le Tunisien n'allait pas commettre d'attentat.

Nice Aftermath - Sputnik Afrique
Attentat de Stockholm: la main du terrorisme reconnaissable après Nice, Berlin et Londres
Un camion a foncé dans la foule au marché de Noël à Berlin le 19 décembre 2016, faisant 12 morts et 48 blessés, dont des touristes étrangers. L'attaque était volontaire, a annoncé la police, évoquant un «attentat».

Le principal suspect, Anis Amri, un ressortissant tunisien demandeur d'asile en Allemagne, a réussi à s'échapper, mais a été abattu quelques jours plus tard par la police italienne près de Milan, lors d'un contrôle de routine.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала