Une Université bouddhiste en Bouriatie

La seule Université bouddhiste en Russie se trouve en Bouriatie, dans le datsan d'Ivolguinsk, temple bouddhiste près du village de Verkhniaïa Ivolga.


Découvrez la vie des étudiants de l’Université dans ce diaporama de Sputnik.

© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosL’Université œuvre pour faire renaître les traditions du bouddhisme et de l’orientalisme en Russie et en Bouriatie.
Une Université bouddhiste en Bouriatie - Sputnik Afrique
1/10
L’Université œuvre pour faire renaître les traditions du bouddhisme et de l’orientalisme en Russie et en Bouriatie.
© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosL’Université bouddhiste Dashi Choinkhorlong (en tibétain: «la Terre de la Doctrine du bonheur») a été fondée en 1991. Pour le moment, c’est le seul établissement d’enseignement supérieur bouddhiste en Russie.
Une Université bouddhiste en Bouriatie - Sputnik Afrique
2/10
L’Université bouddhiste Dashi Choinkhorlong (en tibétain: «la Terre de la Doctrine du bonheur») a été fondée en 1991. Pour le moment, c’est le seul établissement d’enseignement supérieur bouddhiste en Russie.
© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosDes étudiants (samanera) de l’Université bouddhiste Dashi Choinkhorlong.
Une Université bouddhiste en Bouriatie - Sputnik Afrique
3/10
Des étudiants (samanera) de l’Université bouddhiste Dashi Choinkhorlong.
© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosL’Université est un établissement d’enseignement supérieur où des lamas, des bouddhologues, des orientalistes, des linguistes, des spécialistes du tibétain et du mongol ancien, des médecins tibétains, des peintres reçoivent leur formation.
Une Université bouddhiste en Bouriatie - Sputnik Afrique
4/10
L’Université est un établissement d’enseignement supérieur où des lamas, des bouddhologues, des orientalistes, des linguistes, des spécialistes du tibétain et du mongol ancien, des médecins tibétains, des peintres reçoivent leur formation.
© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosLes étudiants font leurs études pendant cinq à six ans. Le promu de l’Université Dashi Choinkhorlong reçoit un diplôme d’enseignement supérieur et le titre de lama.
Une Université bouddhiste en Bouriatie - Sputnik Afrique
5/10
Les étudiants font leurs études pendant cinq à six ans. Le promu de l’Université Dashi Choinkhorlong reçoit un diplôme d’enseignement supérieur et le titre de lama.
© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosDe nombreuses familles bouriates envoyaient, il y a un siècle, leur fils cadet faire ses études au datsan. Les garçons y recevaient les connaissances nécessaires pour devenir de futurs prêtres bouddhistes. Certains étudiants allaient à pied au Tibet en quête de connaissances sacrales. Un tel voyage prenait une année.
Une Université bouddhiste en Bouriatie - Sputnik Afrique
6/10
De nombreuses familles bouriates envoyaient, il y a un siècle, leur fils cadet faire ses études au datsan. Les garçons y recevaient les connaissances nécessaires pour devenir de futurs prêtres bouddhistes. Certains étudiants allaient à pied au Tibet en quête de connaissances sacrales. Un tel voyage prenait une année.
© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosÀ son apogée, il y avait entre 400 et 800 lamas et entre 800 et 1500 samanera dans chaque datsan bouriate.
Une Université bouddhiste en Bouriatie - Sputnik Afrique
7/10
À son apogée, il y avait entre 400 et 800 lamas et entre 800 et 1500 samanera dans chaque datsan bouriate.
© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosLa révolution de 1917 a été suivie d’une période de persécutions, de répressions et de fusillades des bouddhistes tout comme des chrétiens.
Sur la photo: un étudiant de l’Université bouddhiste Dashi Choinkhorlong verse de l’eau dans la gamelle d’un chien, près du datsan.

Une Université bouddhiste en Bouriatie - Sputnik Afrique
8/10
La révolution de 1917 a été suivie d’une période de persécutions, de répressions et de fusillades des bouddhistes tout comme des chrétiens.
Sur la photo: un étudiant de l’Université bouddhiste Dashi Choinkhorlong verse de l’eau dans la gamelle d’un chien, près du datsan.

© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosCe n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale que Staline a donné des indulgences aux bouddhistes et a permis que soit aménagé un petit dugan en bois qui devint le fondement du datsan d’Ivolguinsk, symbole de la renaissance du Sangha traditionnel en Russie.
Une Université bouddhiste en Bouriatie - Sputnik Afrique
9/10
Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale que Staline a donné des indulgences aux bouddhistes et a permis que soit aménagé un petit dugan en bois qui devint le fondement du datsan d’Ivolguinsk, symbole de la renaissance du Sangha traditionnel en Russie.
© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosL’Université a été ouverte dans le contexte de la renaissance et du développement du bouddhisme en Russie, de l’intérêt accru envers la philosophie bouddhiste.
Sur la photo: des étudiants de l’Université bouddhiste Dashi Choinkhorlong après les cours.
Une Université bouddhiste en Bouriatie - Sputnik Afrique
10/10
L’Université a été ouverte dans le contexte de la renaissance et du développement du bouddhisme en Russie, de l’intérêt accru envers la philosophie bouddhiste.
Sur la photo: des étudiants de l’Université bouddhiste Dashi Choinkhorlong après les cours.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала