Un clone de WannaCry sévirait en Chine

© AP Photo / Mark SchiefelbeinOrdinateur piraté
Ordinateur piraté - Sputnik Afrique
Un nouveau virus extorqueur a été détecté en Chine. Il ressemble au fameux WannaCry, mais cette fois-ci les pirates ne restent pas anonymes et publient leur numéro de compte de messagerie.

Un virus informatique extorqueur semblable au virus WannaCry qui a récemment perturbé le fonctionnement d'ordinateurs à travers le monde a été détecté en Chine, a annoncé mercredi la chaîne CGTN citant le développeur d'applications mobiles Cheetah Mobile.

The US government on Thursday said that hackers accessed the personal data of at least four million current and former federal employees. - Sputnik Afrique
WannaCry: le pire est à venir, selon un expert turc
Tout comme WannaCry, le virus, baptisé Green Hat, empêche les utilisateurs de lancer le système opérationnel et leur présente une fenêtre où est inscrit le numéro de compte de la messagerie populaire QQ.

Pour débloquer les fichiers, le programme exige d'entrer un mot de passe que l'on reçoit en payant aux extorqueurs une certaine somme via la messagerie. Le montant de la somme n'a pas été précisé.

Вирус-вымогатель Petya - Sputnik Afrique
Cyberattaque Petya: la NSA impliquée?
Ce virus a ceci de particulier que ses concepteurs ne sont pas restés anonymes mais ont publié leur numéro de compte QQ, soulignent des experts.

Le nouveau virus n'a pas encore eu le temps de se propager en Chine de façon spectaculaire. Pour y faire face, il est recommandé de mettre à jour au plus vite son logiciel antivirus.

La cyberattaque utilisant le virus WannaCry a touché plus de 200.000 utilisateurs dans 150 pays le 12 mai dernier. Les hackers ont alors utilisé un maliciel modifié de l'Agence de sécurité nationale des États-Unis (NSA).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала