44 États US refusent de fournir à la Commission Trump les données sur les élections

Les autorités de 44 États américains sur 50 ont refusé de fournir les données intégrales sur les élections fédérales à la commission instituée par Donald Trump.

Au 5 juillet, 44 États américains ont refusé de fournir certains types d'information sur les électeurs demandés par la commission de l'intégrité électorale instituée par l'administration Trump, annonce CNN.

La semaine dernière, la commission a envoyé une lettre à tous les 50 États leur demandant de communiquer le nom, la date de naissance et l'appartenance politique des électeurs enregistrés dans chaque État. Vingt-quatre États ont refusé d'emblée de se conformer.

La raison qui a poussé Kobach, le président de la commission, à demander des données détaillées des électeurs de tous les 50 états, et près de la moitié des États, comme la Virginie et du Kentucky, à refuser (à juste titre) de se conformer semble évidente.

«Selon Pew Center (ONG spécialisée dans les études sociologiques et démographiques, ndlr), l'année dernière, 1,8 million de morts figuraient sur les listes électorales de différents États. Mais ces données sont approximatives et peuvent être sous-estimées», a déclaré sur CNN Kris Kobach.

Donald Trump a signé un décret sur la création de cette commission en mai. Le Président américain l'a chargée d'étudier le processus de vote lors des élections fédérales et de fournir les recommandations visant à renforcer la confiance envers les élections, ainsi que de faire la lumière sur les causes pour lesquelles cette confiance a baissé.

Workers build an American flag to the back of a riser in preparation for Democratic presidential candidate Hillary Clinton's election night rally in New York, Monday, Nov. 7, 2016. - Sputnik Afrique
Présidentielle américaine: comment ça marche?
La commission doit également trouver des zones vulnérables dans le processus de vote et ses aspects techniques, y compris l'enregistrement des électeurs et les fraudes électorales.

Après son élection, Donald Trump a évoqué de nombreuses fraudes électorales pendant la présidentielle qu'il a néanmoins remportée. Il a notamment déclaré que des millions de migrants illégaux et d'âmes mortes avaient voté pour Hillary Clinton.

Les officiels responsables de l'organisation des élections ont déclaré ne pas avoir recensé de fraudes importantes. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала