L’initiative Stop TTIP reçoit le feu vert de la Commission européenne

© AP Photo / Markus Schreibercontre le TTIP
contre le TTIP - Sputnik Afrique
Après un premier refus, la Commission européenne a finalement donné son feu vert à une initiative citoyenne européenne contre le traité de libre-échange entre l'Union européenne et les États-Unis.

Suite à un nouveau jugement du tribunal de l'Union européenne, la Commission a donné son accord à l'initiative européenne Stop TTIP, dirigée contre le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), ont annoncé mercredi à Sputnik les initiateurs de la campagne Stop TTIP.

En mai dernier, le tribunal de l'Union européenne a annulé la décision de la Commission précédente, dirigée par José Manuel Barroso, qui avait bloqué, en 2014, l'initiative citoyenne des Européens contre le TTIP et le traité de libre-échange avec le Canada (CETA). Ce dernier a été en fin de compte signé et est actuellement en train d'être ratifié.

Selon la sentence du tribunal, la Commission européenne n'avait pas de raisons de ne pas enregistrer l'initiative qui avait récolté 3,3 millions de signatures dans 23 pays de l'UE, ce qui permettait son examen par le Parlement européen.

Protesters demonstrate against Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP) free trade agreement ahead of U.S. President Barack Obama's visit in Hanover, Germany April 23, 2016 - Sputnik Afrique
«Stop TTIP»: les manifestants expliquent pourquoi ils se mobilisent
La Commission de Jean-Claude Juncker a alors décidé de réexaminer la demande et a approuvé mardi l'enregistrement de l'initiative.

Le 10 juillet les initiateurs de Stop TTIP pourront repartir à la recherche d'un million de signatures revendiquant l'arrêt des pourparlers sur la zone de libre-échange entre l'UE et les États-Unis.

Si l'initiative mobilise un million de citoyens issus d'au moins sept pays membres, la Commission européenne est obligée de réagir dans les trois mois. Si elle refuse d'agir, elle devra justifier son choix.

Les opposants au TTIP, qui le qualifient d'«Otan économique», estiment qu'il reflète les seuls intérêts des sociétés transnationales visant à baisser le contrôle et à affaiblir la régulation en Europe. Des centaines d'actions de protestation ont eu lieu dans les pays de l'UE, au cours de la préparation de la signature du traité. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала