Protestations au G20: les militaires de Hambourg interdits de porter l’uniforme

En prévision du sommet du G20 à Hambourg, le ministère allemand de la Défense a ordonné à ses miliaires de s'abstenir de porter l’uniforme pour éviter d'être attaqués par des protestataires.

Le ministère allemand de la Défense a averti les militaires de la Bundeswehr (armée nationale) cantonnés à Hambourg et dans ses environs d'une menace d'attaque de la part des opposants au sommet du G20 qui se tiendra dans cette ville les 7 et 8 juillet.

Russlands Außenminister Sergej Lawrow - Sputnik Afrique
Tête-à-tête entre Poutine et Trump au sommet du G20? Lavrov fait ses pronostics
Aussi est-il interdit aux soldats et officiers de porter l'uniforme entre le 5 et le 9 juillet, relate le Spiegel Online.

Les soldats en uniforme risquent de devenir la cible d'attaques spontanées de participants à des manifestations de protestation appartenant au groupe d'extrémistes de gauche, explique le ministère.

En outre, la Bundeswehr a ordonné que tous les véhicules militaires soient retirés des rues de la ville et qu'ils soient garés dans les garnisons. Jusqu'à 10.000 extrémistes de gauche pourraient venir à Hambourg pour protester contre la politique du G20, selon le service allemand de contre-espionnage.

Recep Tayyip Erdogan - Sputnik Afrique
Sommet du G20: Berlin dit «non» au meeting d'Erdogan
Les militaires sont particulièrement préoccupés par les drones que pourraient utiliser les protestataires, ajoute le magazine. Les services secrets n'ont pas toujours de moyens pour faire face à ce genre d'appareils.

En attendant, la police disperse déjà les manifestants à l'aide de canons à eau. Les protestataires ont commencé leurs manifestations bien avant le début du sommet.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала