Refusant d'aborder le dopage russe, un expert de la chaîne allemande ARD quitte le plateau

© RIA Novosti . Alexander Vilf / Aller dans la banque de photosLe sujet du dopage russe fait quitter une émission de la chaîne ARD par un expert allemand
Le sujet du dopage russe fait quitter une émission de la chaîne ARD par un expert allemand - Sputnik Afrique
Une curieuse situation a eu lieu lors d’une émission de la chaîne allemande ARD consacrée à la Coupe des Confédérations. Alors que la chaîne souhaitait parler des allégations de dopage concernant des athlètes russes, l’expert du football Mehmet Scholl, ne voulant pas couvrir ce sujet, a quitté le programme, a signalé le quotidien allemand Bild.

Lors de la tenue de la Coupe des Confédérations, un débat houleux entre la chaîne de télévision ARD et l'ex-footballeur emblématique du Bayern Munich, Mehmet Scholl, aurait eu lieu. En conséquence, l'idole du football allemand a quitté l'émission et a manqué les deux programmations suivantes en tant qu'expert. La cause de la dispute aurait été la divergence de point de vue sur la couverture des événements avant la première demi-finale de la Coupe des confédérations, entre le Portugal et le Chili.

la Coupe des confédérations 2017 - Sputnik Afrique
Football: un commentateur allemand écarté pour son refus de parler du dopage en Russie
Selon Bild, l'ARD a voulu parler des accusations de dopage visant l'équipe nationale russe de football. M. Scholl souhaitait pour sa part parler de l'équipe allemande. Finalement, peu de temps avant le début du programme, l'expert a quitté le studio.

Le coordinateur des sujets sportifs de l'ARD, Axel Balkausky, a déclaré que la chaîne clarifierait bientôt la situation.

«Des désaccords surviennent dans les meilleures familles. Dans les prochaines semaines, nous allons expliquer la situation au niveau de la société», a-t-il expliqué.

Sélection russe de football - Sputnik Afrique
Dopage: la FIFA dément enquêter sur les footballers russes
La légende du football allemand a indiqué à son tour qu'il envisageait de poursuivre son travail avec la chaîne et qu'il attendait avec impatience la Coupe du Monde 2018.

Auparavant, la Fédération internationale de football association (FIFA) a démenti toute suspicion de dopage chez les footballeurs russes ayant disputé le Mondial 2014 au Brésil.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала