Après son coup de filet antiterroriste, la Belgique craint un nouvel attentat

© AFP 2022 KENZO TRIBOUILLARDBelgian police officers patrol near the Council Chamber of Brussels on March 24, 2016 during investigations into the Paris and Brussels terror attacks.
Belgian police officers patrol near the Council Chamber of Brussels on March 24, 2016 during investigations into the Paris and Brussels terror attacks. - Sputnik Afrique
Après le coup de filet réalisé à Bruxelles et en France mercredi, la police belge continue de rechercher des suspects de terrorisme, appréhendant une répétition des attentats perpétrés à Bruxelles le 22 mars 2016.

La Belgique recherche encore «plusieurs suspects de terrorisme» au lendemain d'un coup de filet réalisé à Bruxelles et dans le nord de la France.

Patrouille antiterroriste à l'aéroport Zaventem de Bruxelles - Sputnik Afrique
Terrorisme: quatre arrestations, des kalachnikovs saisis à Bruxelles
Les autorités redoutent que ces personnes ne commettent un attentat, a annoncé jeudi 6 juillet le parquet fédéral belge, cité par France Info. «Nous craignons […] la même réaction que le 22 mars», a déclaré un porte-parole du parquet à la télévision flamande VTM, faisant allusion au double attentat perpétré à Bruxelles en 2016 à l'aéroport et dans le métro, qui avait fait 32 morts.

«Nous craignons qu'ils se sentent acculés après les perquisitions», a estimé le responsable.

Deux frères «radicalisés», Akim et Khalid Saouti, sont soupçonnés d'avoir préparé un attentat à l'aide d'un important arsenal, selon une source proche de l'enquête. Les deux hommes ont été arrêtés avec deux autres personnes dans la nuit de mardi à mercredi à Anderlecht, commune de l'agglomération bruxelloise, et ont été inculpés mercredi soir à Bruxelles pour «participation à un groupe terroriste». Ils ont été et placés en détention préventive. Les deux autres suspects arrêtés à Bruxelles ont été relâchés.

Des Policiers à Bruxelles - Sputnik Afrique
Ce que l’on sait de la récente «attaque terroriste» dans une gare de Bruxelles
Un cinquième homme a également été interpellé près de Lille.

La police belge a découvert dans un garage d'Anderlecht plusieurs kalachnikovs avec leurs chargeurs, d'autres armes et munitions, des radios, des gilets pare-balles, ainsi que des uniformes de police, d'agent de sécurité, de secouriste, avait indiqué le parquet fédéral dans un communiqué.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала