- Sputnik Afrique
Russeurope Express
Les économistes ne mangent pas tous des enfants! Rendez-vous chaque semaine avec Jacques Sapir, Clément Ollivier et leurs invités pour égrener les sujets de fond qui se cachent derrière le tumulte de l’actualité.

La croissance de l’industrie automobile française en Russie

Jacques Sapir
Jacques Sapir - Sputnik Afrique
L’industrie automobile française s’est spectaculairement développée en Russie depuis 1998, mais elle est toutefois confrontée à plusieurs défis. Jacques Sapir recevait Nabil Bourassi, journaliste économique à La Tribune, spécialiste de l’industrie automobile et Mathieu Sévin, journaliste à BFM Business.

Avec Renault-Nissan ou PSA, les constructeurs français se sont bien implantés en Russie en développant assez largement leur gamme. Pourtant, ils sont confrontés à de nombreuses problématiques notamment la forte concurrence allemande et japonaise ainsi que les coûts de production.

Nabil Bourassi explique ainsi comment les deux géants français de l'automobile sont entrés sur le marché russe: «Il y a eu la stratégie de Renault qui consiste à s'implanter sur le très long terme en Russie et le fait d'avoir AvtoVAZ, ça permet d'avoir d'un degré d'approvisionnement local, ce qu'on appelle le sourcing, qui permet d'être considéré comme un constructeur local. PSA a fait un autre choix qui était d'arriver à tâtons, y aller tout doucement, tester le marché et voir comment ils pouvaient s'implanter. Sauf qu'ils se sont plantés avec des modèles qui ne correspondaient pas au marché, d'ailleurs, ce sont des modèles qui n'ont pas marché en Europe non plus: la C4 Aircross et la Peugeot 4008. »

Comment va s'adapter l'industrie automobile française à la classe moyenne russe dans les années à venir? Mathieu Sévin considère qu'il y «aura un problème de positionnement à un moment donné, plus ou moins proche de nous. Renault part en force actuellement, reste à savoir ce que proposera le groupe dans quelques années comme modèle, si le consommateur russe souhaite des véhicules mieux finis, plus hauts de gamme. Reste aussi à savoir ce que PSA proposera et si PSA arrivera enfin à proposer des véhicules qui répondent aux gouts des automobilistes russes.»

Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaine YouTube Radio Sputnik

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала