- Sputnik Afrique
Russeurope Express
Les économistes ne mangent pas tous des enfants! Rendez-vous chaque semaine avec Jacques Sapir, Clément Ollivier et leurs invités pour égrener les sujets de fond qui se cachent derrière le tumulte de l’actualité.

Quelle alimentation pour le monde de demain?

Jacques Sapir
Jacques Sapir - Sputnik Afrique
L’alimentation humaine a connu des bouleversements considérables depuis un demi-siècle. Ces changements ont affecté notamment la production et la consommation. Jacques Sapir recevait Marie Schwoob, chercheur spécialiste des transitions agricoles et alimentaires à l’Iddri.

Aujourd'hui, l'alimentation concentre de nombreuses craintes, sur la qualité ou sur les conditions directement sanitaires de sa réalisation.

La crise de la vache folle a-t-elle fait prendre conscience à la population française des problématiques sanitaires liées à l'alimentation? Marie Schwoob estime que lorsqu'on «regarde l'impact de la crise de la vache folle sur l'évolution de la consommation. Évidemment il y a eu une chute énorme de la consommation de la viande de bœuf au moment de la crise de la vache folle, mais lorsque la crise de la vache folle se termine, les niveaux de consommation sont exactement les mêmes qu'avant la crise. Finalement, la demande des consommateurs est très peu élastique et répond très peu aux changements y compris aux crises.»

Marie Schwoob ajoute ainsi que l'on «a un niveau de conscientisation de la population qui est supérieur à ce qu'il était il y a quelques décennies, sans pour autant qu'on ait aujourd'hui un changement majeur de la demande. Ça évolue quand même de manière très lente mais c'est sûr qu'à chaque crise, il y a un nouveau pas qui est franchi dans la conscience des consommateurs.»

Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaine YouTube Radio Sputnik

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала