Scotland Yard incapable de retrouver le propriétaire d’un doigt

Depuis plus de six ans, la police n’arrive pas identifier à qui pourrait appartenir un doigt masculin retrouvé à Londres… Toute tentative de trouver son propriétaire, notamment parmi les victimes d’attentat ou la liste des personnes disparues se sont soldées par un échec.

C'est une histoire digne d'Agatha Christie. La police britannique lance un appel pour l'aider à percer le mystère d'un doigt humain, retrouvé près d'Euston Station à Londres en juin 2010, raconte The Independent. Depuis plus de six ans, Scotland Yard cherche à identifier à qui pourrait bien appartenir ce membre sectionné. Mais en vain…

Gorille, image d'illustration - Sputnik Afrique
Scotland Yard s’offre un jeu du loup avec un gorille enragé
Les détectives ont d'abord suggéré que la sinistre trouvaille pourrait provenir d'une victime de l'attentat de juillet 2005, un terroriste s'étant fait exploser non loin des lieux. Or, après avoir comparé l'ADN du doigt aux données génétiques de toutes les victimes et tous les rescapés de l'attaque, les criminologues ont rejeté tout lien avec l'attentat, indique le quotidien britannique. Le test ADN a également exclu l'hypothèse selon laquelle l'organe aurait appartenu à une personne portée disparue.

«C'est un mystère complet. Nous avons épuisé toutes les pistes d'enquête et nous sommes toujours incapables d'établir à qui appartient le doigt et comment il s'est retrouvé détaché là où il a été trouvé», avoue Tom Boon, de l'Unité chargée de recherche des personnes disparues. Et d'ajouter: toute personne qui pourrait aider les détectives à lever le voile est invitée à contacter les autorités.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала