Netanyahu fustige la décision de l’Unesco sur la ville de Hébron

La décision de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la société et la culture (Unesco) de classer le Tombeau des Patriarches de la ville de Hébron en tant qu’objet palestinien du patrimoine mondial a été fortement critiquée par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Vendredi 7 juillet, le Comité du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la société et la culture (Unesco) a pris la décision d'inscrire en tant qu'objet palestinien la cité ancienne de la ville de Hébron (Al-Khalil) sur la liste du Patrimoine mondial et sur la liste du Patrimoine mondial en péril.

П/к генерального секретаря исполкома Организации освобождения Палестины С. Ариката - Sputnik Afrique
La Palestine veut une date butoir pour l'application par Israël de ses engagements
Dans une vidéo diffusée par le service de presse du Premier ministre israélien, l'homme politique a qualifié la décision prise par l'Unesco d'absurde.

Selon Benjamin Netanyahu, le Tombeau des Patriarches à Hébron représente un lieu d'enterrement des ancêtres du peuple israélien. Les libertés religieuses ne sont assurées que dans les endroits marqués par la présence israélienne dans la région, a précisé le Premier ministre.

L'homme politique a déclaré qu'Israël continuerait de protéger ce lieu de culte et d'y assurer les libertés religieuses pour tous.

La ville de Hébron (Al-Khalil) est située en Cisjordanie, à 30 kilomètres au sud de Jérusalem.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала