Moscou: les zones sécurisées en Syrie permettront de séparer l’opposition des terroristes

Au lendemain de l’entrée en vigueur de la trêve dans une zone de désescalade dans le sud-ouest de la Syrie, le chef de la diplomatie russe a détaillé ce qu’on pouvait attendre de cette initiative et a espéré la mise en place prochaine d’autres zones sécurisées.

A Free Syrian Army fighter carries his weapon as he stands on a damaged building, in the east of the rebel-held town of Dael, in Deraa Governorate, Syria January 3, 2017. - Sputnik Afrique
Syrie: la trêve conclue par la Russie, les USA et la Jordanie est entrée en vigueur
Les progrès obtenus dans la mise en place de zone visant à instaurer une trêve durable dans plusieurs régions de la Syrie permettront de rendre plus efficace la lutte antiterroriste, en séparant l'opposition des terroristes, estime le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

«Les zones de désescalade permettent de réaliser ce que nous cherchions à obtenir depuis longtemps de nos partenaires américains, soit le distinguo entre les groupes d'opposition armés et les terroristes de Daech, d'Al-Qaïda, du Font al-Nosra ainsi que d'autres groupes reconnus comme tels par le Conseil de sécurité de l'Onu», a-t-il expliqué.

Cette initiative approuvée en mai à Astana devra également déboucher sur la normalisation des relations entre les troupes gouvernementales et les groupes d'opposition armés, estime le ministre.

Recep Tayyip Erdogan und Wladimir Putin bei G20-Gipfel in Hamburg - Sputnik Afrique
Poutine: la situation en Syrie s’est améliorée
«Les conditions réunies contribuent à ce qu'ils cessent de s'affronter et qu'ils conjuguent leurs efforts dans la lutte antiterroriste», a-t-il résumé.

Le cessez-le-feu annoncé par Moscou et Washington vendredi après un tête-à-tête entre le Président russe et son homologue américain est entré en vigueur dimanche à midi (9h GMT). Cet accord de désescalade vise à faire cesser les affrontements entre troupes gouvernementales et groupes d'opposition dans la province de Deraa, frontalière de la Jordanie, et celle de Kouneitra, qui longe le plateau du Golan occupé par Israël.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала