Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La transformation de la Terre en Vénus annoncée par Stephen Hawking fortement critiquée

© NASA GSFC/Arizona State UniversityThe Earth straddling the limb of the Moon, as seen from above Compton crater. Center of the Earth in this view is 4.04°N, 12.44°W, just off the coast of Liberia. The large tan area in the upper right is the Sahara desert, and just beyond is Saudia Arabia. The Atlantic and Pacific coasts of South America are visible to the left. WAC E1199291151C (Earth only), NAC M1199291564LR (Earth and Moon); sequence start time 12 October 2015 12:18:17.384 UTC
The Earth straddling the limb of the Moon, as seen from above Compton crater. Center of the Earth in this view is 4.04°N, 12.44°W, just off the coast of Liberia. The large tan area in the upper right is the Sahara desert, and just beyond is Saudia Arabia. The Atlantic and Pacific coasts of South America are visible to the left. WAC E1199291151C (Earth only), NAC M1199291564LR (Earth and Moon); sequence start time 12 October 2015 12:18:17.384 UTC - Sputnik France
S'abonner
Les déclarations du célèbre physicien Stephen Hawking sur la proche transformation de la Terre en Vénus à cause des émissions de gaz à effet de serre ont été fortement critiquées par le climatologue britannique Gareth Jones.

Le climatologue du Met Office britannique Gareth Jones a exprimé son désaccord avec les propos du célèbre physicien Stephen Hawking sur la transformation de la Terre en un endroit inadapté à la vie humaine, tel que Vénus, à cause des émissions de gaz à effet de serre.

Des scientifiques péruviens recréent le visage d’une momie célèbre - Sputnik France
Des scientifiques péruviens recréent le visage d’une momie célèbre
Interviewé par la BBC, Stephen Hawking a signalé que le retrait américain de l'Accord de Paris sur le climat contraignait la Terre à des changements climatiques irréversibles et que l'humanité ferait mieux de quitter la planète.

«Malheureusement, ce n'est pas la première fois que Stephen Hawking dit de telles choses. Pour l'instant, nous n'avons aucuns signes que la concentration de gaz à effet de serre sur Terre augmentera de façon radicale dans le futur. Une pareille chose ne sera possible que dans plusieurs milliards d'années quand le Soleil sera beaucoup plus brillant. Mais la politique sur Terre sera alors tout autre», a déclaré le scientifique.

Le chercheur précise qu'aujourd'hui aucun scientifique sérieux ne serait d'accord avec l'hypothèse que la Terre deviendrait Vénus à cause d'émissions anthropogènes de gaz à effet de serre.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала