«Dans un an ou deux, Pyongyang pourrait menacer la côte ouest des USA»

© AP Photo / Ahn Young-joonTir de missile nord-coréen
Tir de missile nord-coréen - Sputnik Afrique
Pyongyang pourrait accroître la portée de son missile Hwaseong-14, le rendant capable de frapper les sites militaires se trouvant à l'ouest des États-Unis.

Tir de missile nord-coréen - Sputnik Afrique
Washington: Pyongyang a testé "un missile inédit"
Dans un an ou deux, la Corée du Nord sera en mesure de menacer la côte ouest des États-Unis si elle parvient à corriger les défauts de son missile Hwasong-14 testé en juillet, estime l'ingénieur John Schilling cité par le site américain North 38.

Selon lui, le missile en question, bien que peu fiable, est à l'heure actuelle capable d'atteindre l'Alaska ou les îles Hawaï. «Or, dans un an ou deux, les Nord-Coréens pourraient se doter d'un missile capable de transporter une charge nucléaire jusqu'aux cibles se trouvant à la côte ouest des États-Unis», indique M.Schilling.

Kim Jong-un, leader  de la Corée du Nord - Sputnik Afrique
Pyongyang annonce avoir testé un missile capable de porter une tête nucléaire
Toujours d'après ses calculs, d'ici environ cinq ans, la Corée du Nord serait en mesure d'équiper son missile de leurres ou d'autres dispositifs qui l'aideront à surmonter la défense antimissile de l'adversaire.

Si aujourd'hui la portée maximale du missile nord-coréen Hwasong-14 est évaluée à 8.000 kilomètres, elle pourrait à l'avenir atteindre 9.700 kilomètres, affirme le chercheur.

M.Schilling estime dans ce contexte que la Corée du Nord se concentrera prochainement sur le développement de leurres destinés à équiper son missile dans l'objectif de compliquer son interception par les systèmes antimissiles américains.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала