L’hémophilie n’est plus un obstacle! Une opération réussie pour la 1ère fois en Sibérie

© Sputnik . Sergei Veniavskiy / Aller dans la banque de photosВ вирусологической лаборатории Центра по профилактике и борьбе со СПИДом и инфекционными заболеваниями
В вирусологической лаборатории Центра по профилактике и борьбе со СПИДом и инфекционными заболеваниями - Sputnik Afrique
Les chirurgiens de la ville sibérienne de Novossibirsk ont réparé une valve cardiaque d’un malade souffrant d’hémophilie, une maladie génétique rare, rendant toute intervention chirurgicale quasi impossible. C’est la première opération de ce type réalisée en Russie.

Miracle de chirurgie: un patient s’est fait greffer une oreille cultivée sur son bras - Sputnik Afrique
Miracle de chirurgie: un patient s’est fait greffer une oreille cultivée sur son bras
Une opération visant à réparer une valve cardiaque, chez un patient atteint d'hémophilie, a été effectuée avec succès au centre médico-biologique de Novossibirsk, en Sibérie. Souffrant depuis février d'essoufflement, d'irrégularités du rythme cardiaque et de fatigue, le malade, qui est lui-même cardiologue pour les enfants, redoutait toute intervention chirurgicale à cause des risques d'hémorragies, provoquées par les troubles dans la coagulation sanguine dus à l'hémophilie.

«Les chirurgiens du centre médico-biologique ont effectué cette opération à l'aide d'accès invasif, permettant de réduire les risques d'hémorragies massives. Dans le même temps, la cryothérapie a permis de soigner la fibrillation atriale grâce au froid extrême (-55 à —60°С) dans les zones pathologiques et provocant les irrégularités dans le rythme cardiaque», indique le message du centre.

Selon le chef du département des nouvelles technologies chirurgicales du centre, Alexandre Bogatchev-Prokofiev, cette intervention réussie a été possible grâce à l'expérience dans le domaine des technologies micro invasives et de la chirurgie reconstructrice de la valve mitrale.

«Le moment clé était le travail d'équipe. Cette opération était planifiée non seulement par les chirurgiens mais aussi par les anesthésistes et les perfusionnistes», a conclu M.Bogatchev-Prokofiev.

C'est la deuxième opération réussie dans le monde, la première ayant lieu en 2015 dans la clinique de l'Université Emory, à Atlanta, aux États-Unis.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала