Le mystérieux compagnon de Poutine enflamme l’imagination des médias

© AFP 2022 DMITRY KOSTYUKOVPoutine se prépare-t-il à sa poignée de main avec Trump? Peskov perplexe
Poutine se prépare-t-il à sa poignée de main avec Trump? Peskov perplexe - Sputnik Afrique
La vie privée du Président russe reste un des sujets préférés des médias, qui, à défaut de pouvoir obtenir des détails piquants, se mettent à spéculer. Cette fois-ci, les médias russes se sont lancés dans l’énigme du «compagnon mystérieux» de Vladimir Poutine lors de sa visite en Carélie.

Règle générale, le Président russe préfère ne pas révéler les détails de sa vie privée, et cela ne fait qu'alimenter l'intérêt des médias. Par conséquent, plusieurs finissent par inventer diverses théories et spéculations. Les dernières en date concernent le «compagnon mystérieux de Poutine»…

Le 12 juillet, la chaîne de télévision russe Zvezda («Étoile» en russe) a publié sur son site Web une vidéo de deux minutes et demie de la visite du Président russe au monastère de Valaam, situé en Carélie. Le lendemain, la radio Dojd («Pluie») publiait un petit extrait de cette vidéo, où l'on voit M.Poutine sortir de la place du conducteur d'une Mercedes et ouvrir la porte arrière du passager. Puis, la vidéo montre une personne qui ne descend pas de la voiture mais indique avec le doigt quelque chose au Président.

Рабочая поездка президента РФ В. Путина в Екатеринбург - Sputnik Afrique
Hospitalité sans précédent: Poutine reconduit en voiture un ex-Premier ministre japonais
La scène dure moins de 10 secondes, mais il cela suffisait pour que les médias commencent à spéculer sur la personne assise sur le siège arrière de la voiture.

Tout d'abord, la radio a supposé que le passager était une femme, puis cette spéculation en a entraîné un tas d'autres… Par exemple, selon la version de Radio Svoboda («Radio Liberté»), il s'agissait d'une femme en robe rouge qui a refusé la proposition du Président de quitter la voiture.

En fait, on peut à peine voir dans la vidéo la couleur et le type de vêtement du passager: probablement des pantalons noirs ainsi qu'un objet rouge posé sur ses genoux, ressemblant à un sac.

Dans un autre commentaire, Radio Svoboda a formulé une hypothèse sur l'identité concrète du passager. Selon elle, le «compagnon mystérieux» assis à l'arrière serait le directeur de la compagnie pétrolière russe Rosneft, Igor Setchine.

Un jour et des dizaines de spéculations plus tard, le Kremlin a finalement levé le voile sur l'incident: «la sécurité», a déclaré le porte-parole du Président, Dmitri Peskov.

«Vladimir Poutine, sortant de la voiture en chemise, ouvre la porte arrière pour prendre sa veste. Au même moment, un agent de sécurité sort de l'autre porte avec cette veste. Le garde du corps dans la voiture indique simplement au chef de l'État que ses vêtements sont chez son collègue», ont écrit les journalistes de la Dojd.

Toutefois, même le commentaire officiel n'a pas convaincu les médias qui s'obstinaient dans leur version d'une «lady in red» du Président…

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала