Tigresse+bouc: vers une autre histoire d’amour animale?

© Vitaly Ankov / Aller dans la banque de photosOussouri
Oussouri - Sputnik Afrique
Le parc safari de l’Extrême-Orient russe semble vouloir répéter l’histoire qui a suscité une attention soutenue en 2015, alors que le tigre Amour avait refusé de manger un bouc et l'avait finalement pris pour ami. Cette fois-ci, il s’agit d’un bouc et d’une tigresse.

L’étrange amitié d’un ours et d’un blaireau dans l’Extrême-Orient russe - Sputnik Afrique
L’étrange amitié d’un ours et d’un blaireau dans l’Extrême-Orient russe
Les employés du parc safari du Primorié (Extrême-Orient russe) ont logé un bouc nommé Tour dans la volière de la tigresse Oussouri, «fiancée» du tigre Amour dont l'histoire, ou plutôt celle de son amitié improbable avec le bouc Timour, a défrayé la chronique en 2015.

Rappelons que le tigre avait refusé de manger ce «repas», choisissant au contraire de se lier d'amitié avec cet herbivore. La Toile a suivi avec intérêt le déroulement de cette romance animale.

Sur une vidéo publiée sur le site du parc, on peut voir Tour et Oussouri se promener ensemble, puis la tigresse s'élance à la poursuite du bouc et puis s'éloigne.

Copains… comme tigre et bouc! - Sputnik Afrique
Quand un bouc choisit son ami tigre au détriment des plus belles chèvres de Russie
Le directeur du parc n'a pas révélé la raison de ce voisinage forcé, mais a promis de publier de nouvelles vidéos prochainement.

Avec Amour, Oussouri avait eu un enfant, mais la mère a refusé de l'allaiter, ainsi qu'un autre tigreau. L'un des petits est mort.

L'histoire d'Oussouri et de Tour, sera-t-elle le remake de l'amitié entre Amour et Timour? Attendons d'avoir de nouvelles vidéos du parc safari pour l'apprendre. À suivre, donc…

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала