La construction de la centrale nucléaire stratégique russo-turque débutera en 2018

© AFP 2022 VELI GURGAHLa vallée d'Akkuyu, dans la province turque de Mersin
La vallée d'Akkuyu, dans la province turque de Mersin - Sputnik Afrique
L’ambassadeur de Turquie en Russie a déclaré aujourd’hui à Moscou que le projet de la centrale nucléaire turque dotée de réacteurs de conception russe obtiendrait un statut stratégique cette année et que les travaux devraient débuter l’année prochaine.

Il est prévu que les travaux de construction de la centrale nucléaire Akkuyu commencent en Turquie en 2018, a déclaré à Sputnik l'ambassadeur de Turquie en Russie Husseïn Dirioz.

«On fait tout pour améliorer les conditions de mise en œuvre de ce projet… Il est prévu d’entamer les premiers travaux de construction en 2018 et de mettre en service le premier réacteur en 2023», a fait savoir l'ambassadeur.

Il a ajouté que le projet de construction de la centrale nucléaire serait reconnu investissement stratégique dès cette année.

«On travaille sur l'attribution du statut stratégique, on avance positivement dans ce sens, nous travaillons avec la partie russe. J'espère que cela se produira cette année, une décision politique a déjà été prise», a raconté l'ambassadeur.

Russian President Vladimir Putin, right, and his Turkish counterpart Recep Tayyip Erdogan shake hands prior to their talks in Putin's residence in the Russian Black Sea resort of Sochi, Russia, Wednesday, May 3, 2017 - Sputnik Afrique
La Russie investira 22 mds USD dans la construction de la centrale turque d’Akkuyu

La Russie et la Turquie ont signé en 2010 un accord intergouvernemental prévoyant la construction d'une centrale nucléaire à Akkuyu. Cette centrale nucléaire, dont la première pierre a été posée en 2015, pourrait entrer en service en 2023.

La centrale nucléaire d'Akkuyu, premier site de ce genre en Turquie, sera construite dans la province de Mersin sur le littoral méditerranéen du pays. Elle comprendra quatre réacteurs VVER de conception russe de 1.200 mégawatts chacun. Le site produira près de 35.000 milliards de kWh d'électricité par an.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала