Le nouvel ambassadeur russe en Turquie arrive à Ankara

© Sputnik . Anton Denissov / Aller dans la banque de photosUne vue d'Ankara
Une vue d'Ankara - Sputnik Afrique
Le nouvel ambassadeur russe à Ankara, Alexeï Erkhov, s’est rendu dans la capitale turque en vue d’assister à une session parlementaire spéciale à l’occasion de la commémoration annuelle du putsch raté.

Les partisans du président turc Recep Tayyip Erdogan à Ankara - Sputnik Afrique
Coup d’État raté en Turquie: pourquoi l’Iran a-t-il soutenu Erdogan?
Désigné par le Président russe en juin dernier, le nouvel ambassadeur russe à Ankara, Alexeï Erkhov, est arrivé samedi matin en Turquie, a indiqué à Sputnik le porte-parole de l'ambassade russe à Ankara, Aleksandr Lechoukov.

«Alexeï Erkhov est arrivé aujourd'hui à Ankara. Il a été accueilli à l'aéroport par le directeur du Département des services du protocole, Şevki Mütevellioğlu», a précisé l'interlocuteur de Sputnik.

Bien que les lettres de créance ne lui aient pas encore été remises, Erkhov participera samedi à une session parlementaire spéciale à l'occasion de la commémoration annuelle du putsch raté, sur invitation spéciale du président du parlement turque İbrahim Kahraman, en coordination avec le Président turc Recep Tayyip Erdogan.

Fethullah Gülen - Sputnik Afrique
Gülen ne fuira pas les États-Unis en cas d’extradition vers la Turquie
Pour rappel, un homme armé a tiré, le 19 décembre 2016, dans le dos de l'ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov, au moment où le diplomate visitait l'exposition photo «La Russie vue par les Turcs» à Ankara.

L'agresseur, né en 1994, s'appelait Mevlut Mert Altintas et était membre d'une unité spéciale de la police. Il a été abattu au cours de l'opération policière lancée suite à l'attaque.

Dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016, un groupe d'individus a tenté un coup d'État militaire en Turquie. Les principaux troubles ont eu lieu à Ankara et à Istanbul. Les autorités turques ont accusé le prédicateur Fethullah Gülen d'avoir organisé le putsch manqué et ont demandé aux États-Unis de l'extrader. L'imam lui-même a désapprouvé le putsch et a déclaré qu'il n'y était pas lié.

Depuis la tentative de coup d'État, plus de 46.000 personnes ont été arrêtées et plus de 100.000 limogées ou suspendues.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала