Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’Otan espère que la Turquie et l’Allemagne parviendront à un consensus

© AFP 2021 THOMAS KIENZLEJens Stoltenberg, secrétaire général de l'Otan
Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'Otan - Sputnik France
S'abonner
Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg s’est dit préoccupé par la décision des autorités turques d’interdire à des députés allemands l’accès à la base militaire de l’Otan de Konya où se trouve / est actuellement stationné un contingent allemand, relate le quotidien allemand Sueddeutsche Zeitung.

Après l'annulation par la Turquie de la visite de parlementaires allemands à la base militaire de l'Otan de Konya programmée pour le 17 juillet, le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a exprimé son espoir que les deux parties trouveront néanmoins une solution qui les satisfera.

«Nous espérons que l'Allemagne et la Turquie arriveront à se mettre d'accord concernant une date pour la visite qui sera acceptable par les deux parties», a déclaré Jens Stoltenberg à l'issue de sa réunion avec le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu.

Les préoccupations de l'Otan seraient liées au retrait des troupes militaires allemandes de la base de Konya qui pourrait influencer le niveau du soutien accordé par la coalition internationale dans la lutte antiterroriste.

Bundestag - Sputnik France
Turquie vs Allemagne: la nouvelle pique d'Ankara
Le gouvernement allemand a lancé dimanche dernier le retrait de son contingent militaire de la base aérienne turque d'Incirlik. Environ 260 militaires de Bundeswehr servaient sur cette base.

Le retrait des militaires en poste sur la base d'Incirlik, entériné par le parlement allemand en juin, marque la dernière étape d'un des nombreux contentieux qui opposent actuellement Berlin et Ankara, allant de la question du génocide arménien à celle de la présence sur le sol allemand de responsables politiques turcs durant la campagne pour le référendum turc d'avril dernier. Des avions allemands Tornado doivent continuer d'opérer à partir d'Incirlik jusqu'à la fin du mois, le temps que le matériel nécessaire soit transféré sur la nouvelle base. Leur déploiement à Al Asrak est prévu à partir d'octobre.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала