Création de la Petite Russie (Malorossiya): Lougansk dément sa participation

© Sputnik . Valeri MelnikovLougansk
Lougansk - Sputnik Afrique
La république populaire autoproclamée de Lougansk a réfuté sa participation dans la procédure de création d'un nouvel État, à savoir la Petite Russie (Malorossiya), lancée par le Président de la république populaire autoproclamée de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko.

Selon Vladimir Degtyarenko, chef du Conseil populaire de la République populaire de Lougansk (RPL), cité par le Centre d'information de Lougansk, aucun de ses représentants n'a pris part à la réunion consacrée à la formation de la Petite Russie (Malorossiya). Cette question n'a jamais été abordée avec la République populaire de Donetsk (RPD).

«La République populaire de Lougansk n'a pas envoyé de délégués à Donetsk pour qu'ils puissent participer à la réunion avec d'autres représentants des régions d'Ukraine. En outre, nous n'étions même pas au courant de l'intention d'organiser cet événement. Personne n'a discuté cette question avec nous», a déclaré M.Degtyarenko cité par le Centre d'information de Lougansk.

Donbass» - Sputnik Afrique
Donetsk propose de créer un nouvel État dans le Donbass, la Petite Russie (Malorossiya)
L'homme politique a indiqué qu'actuellement la «faisabilité d'une mesure similaire suscite des doutes».

«Car il faudrait prendre des décisions de la sorte uniquement en prenant en considération l'avis du peuple. De plus, à ce jour, nous honorons les accords de Minsk, dont il n'y a pas d'alternative», a souligné Vladimir Degtyarenko, en ajoutant que la RPL serait prête à discuter la question de la création de la Petite Russie si une proposition similaire lui était transmise.

Le Président de la République populaire de Donetsk (RPD), Alexandre Zakhartchenko, a proposé ce mardi la création, pour une période transitoire de trois ans, d'un nouvel État nommé Malorossiya.

Le conseiller du chef de la république a pour sa part annoncé la mise en place d'un comité exécutif en vue d'élaborer les documents nécessaires et «d'établir le contact avec les représentants de la Malorossiya, d'assurer un relais d'informations aux institutions internationales ainsi qu'à toutes les personnes concernées par notre proposition de préparer un projet de Constitution».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала