Les USA testent une arme laser dans le Golfe pour intimider l’Iran

© AP Photo / US Navy, John F. WilliamsThe Laser Weapon System (LaWS) temporarily installed aboard the guided-missile destroyer USS Dewey (DDG 105) in San Diego
The Laser Weapon System (LaWS) temporarily installed aboard the guided-missile destroyer USS Dewey (DDG 105) in San Diego - Sputnik Afrique
Les essais par les États-Unis de l'arme laser (LaWS) dans le Golfe sont sans doute destinés à impressionner, voire intimider l’Iran, mais l’efficacité de ce système est relativement modeste, a déclaré à Sputnik l’expert russe Vladimir Korovine.

Il s'agit avant tout d'une démonstration de force à l'intention de l'Iran, a estimé dans un entretien avec Sputnik Vladimir Korovine, du centre de recherche politico-militaire auprès de l'Institut des relations internationales de Moscou, en commentant l'information de CNN sur les tests réussis d'une arme laser d'extrême précision américaine dans le Golfe.

le système d'arme laser (LaWS) installé à bord du navire de transport amphibie américain USS Ponce. - Sputnik Afrique
Les Etats-Unis ont testé une arme laser dans le Golfe persique
Selon la chaîne de télévision, destiné à mettre hors d'état de nuire les appareils aériens et les petites embarcations, le système d'arme laser (LaWS) qui avait été installé à bord du navire de transport amphibie américain USS Ponce a réussi à abattre un drone. Cette arme laser est capable de frapper des cibles à la vitesse de la lumière et est 50.000 fois plus rapide que les missiles balistiques intercontinentaux. Pour tester le système, les militaires américains ont lancé un drone qui est tombé dans la mer à peine touché par le rayon. Les militaires ont affirmé que la frappe avait été insonore et invisible.

M.Korovine ne juge pas le système LaWS très efficace et explique pourquoi.

«Sa portée ne dépasse pas un kilomètre ou deux. Ensuite, l'humidité commence tout simplement à engloutir le rayon», a-t-il relevé.

CNN annonce en outre que ce système est alimenté en énergie par un petit générateur et qu'il ne faut qu'une équipe de trois personnes pour le faire fonctionner, ainsi qu'un coup tiré par cette arme ne coûte qu'un dollar.

Quoi qu'il en soit, l'interlocuteur de l'agence doute qu'un tir de LaWS coûte un dollar.

«Un tir concret pourrait évidemment coûter cette somme, mais on ne doit pas oublier ces plusieurs millions qui ont été dépensés notamment à la mise au point des technologies», a précisé en conclusion le spécialiste.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала