Une descendante de victimes de la Shoah vole des objets à Auschwitz

© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosAuschwitz-Birkenau
Auschwitz-Birkenau - Sputnik Afrique
Une étudiante d’Israël a détourné des objets de l’ancien camp de concentration nazi d'Auschwitz pour les utiliser dans ses installations artistiques et ne juge pas que son acte soit blâmable.

La première ministre polonaise Beata Szydło - Sputnik Afrique
La Première ministre polonaise critiquée pour ses propos à Auschwitz
L'étudiante israélienne de 27 ans Rotem Bides a visité six fois l'ancien camp de concentration nazi d'Auschwitz, aujourd'hui musée, en Pologne et y volait à chaque fois quelque chose, relate Ynetnews.

La jeune femme a avoué avoir commis ce délit pour utiliser les objets volés dans un projet artistique réalisé à son université. Il s'agit notamment de pièces de vaisselle, de certains débris, d'un boulon métallique et même d'une plaquette avertissant qu'il est interdit d'emporter les objets exposés.

Auschwitz - Sputnik Afrique
La Pologne retire un monument italien d'Auschwitz
​L'artiste ne pense pas avoir commis quelque chose de blâmable car ces objets ont été mis en scène lors d'une exposition organisée dans son université, le Beit Berl College de Jérusalem. L'établissement a déjà retiré ces objets de l'exposition, publiant un communiqué condamnant la conduite de l'étudiante.

L'administration du musée a demandé à Israël d'intervenir afin de s'assurer que les objets seraient bien restitués, qualifiant ce vol de «douloureux et outrageant». Des ancêtres de Rotem Bides ont été eux-mêmes victimes de la Shoah.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала