Londres menace de renvoyer à l’UE ses déchets radioactifs

La Tamise
Essayant de pousser Bruxelles à parvenir à un consensus sur un accord nucléaire avec la Grande-Bretagne, Londres menace de réexpédier en Europe les déchets radioactifs qu’elle détient actuellement.

La Grande-Bretagne a averti Bruxelles qu'elle réexpédierait les déchets radioactifs du continent après le Brexit si aucun accord nucléaire n'était trouvé entre les deux parties, relate le Financial Times.

Kernkraftwerk Fukushima (Archivbild) - Sputnik Afrique
Les Japonais préoccupés par l’utilisation des déchets de Fukushima
Le document, qui formule la position de Londres dans ces négociations, souligne que la Grande-Bretagne a le droit de renvoyer les déchets radioactifs dans leurs pays de provenance. Cette disposition, selon un fonctionnaire britannique, est un avertissement crypté envoyé à Bruxelles, suggérant qu'il est dans l'intérêt de l'UE de parvenir à un consensus sur ce sujet.

Le Royaume-Uni est actuellement l'un des principaux acteurs mondiaux du traitement des déchets radioactifs, détenant environ 126 tonnes de ces matériaux dangereux, provenant essentiellement d'Allemagne, d'Italie et de Suède. Le plus grand complexe britannique de la filière électronucléaire Sellafield se trouve sur le littoral de la mer d'Irlande.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала