Israël ouvrira à sa frontière un centre pour les Syriens nécessitant une aide médicale

Un an après avoir lancé un programme d’aide à la Syrie, d’abord secret, Israël l’élargit en projetant d’ouvrir un centre médical à la frontière syrienne.

Les militaires israéliens envisagent d'ouvrir, d'ici deux semaines, un centre médical à la frontière syrienne où des médecins volontaires du monde entier traiteront des Syriens blessés et malades, a fait savoir un porte-parole de l'armée israélienne.

La partie du Golan contrôlée par Israël - Sputnik Afrique
Israël menace-t-il les zones de désescalade en Syrie ?
À l'heure actuelle, les Syriens, dont des centaines affluent à la frontière, sont redirigés vers les cliniques israéliennes, a-t-il concédé.

Pour déployer ce nouveau centre, un terrain dans les hauteurs du Golan à 200 mètres de la ligne internationale de démarcation a été choisi. Il a été entouré par une haute enceinte de gabions remplis de cailloux.

La nouvelle polyclinique sera gérée par des organisations humanitaires, promet le militaire.

La ville syrienne de Deraa - Sputnik Afrique
Trêve en Syrie: la Russie et les USA ont «tout fait» pour respecter les intérêts d’Israël
Ce terrain avoisine les territoires syriens contrôlés par l'opposition et fait partie de la zone de désescalade dans le sud de la Syrie, instaurée suite aux accords trouvés entre la Russie et les États-Unis.

L'ouverture du nouveau centre médical s'inscrit dans la poursuite de l'opération «Bon voisin», destinée à aider la Syrie, et déclassifiée par Tel Aviv un an après son lancement.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала