Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Berlin: le cessez-le-feu dans le Donbass échoue faute de volonté politique

S'abonner
L’office allemand des Affaires étrangères a annoncé l’échec du cessez-le-feu introduit le 24 juin dans l’est de l’Ukraine à cause de «l’absence d’une volonté politique des parties du conflit pour respecter un cessez-le-feu à long terme», indique-t-il dans son communiqué diffusé vendredi.

Berlin estime que les deux parties prenantes du conflit dans le Donbass manquent de volonté politique et c'est pourquoi un cessez-le-feu durable n'est pas possible. Dans son communiqué l'office des Affaires étrangères souligne que « la trêve concertée n'est pas respectée» et que «des cas d'usage d'armes sur la ligne de contact ont lieu».

«Ces derniers temps, nous avons déjà eu plusieurs tentatives pour s'accorder sur une trêve, notamment à partir du 24 juin pour permettre les moissons. Après une brève période d'apaisement, il est à noter que les parties du conflit manquent apparemment de volonté pour mettre en place un cessez-le-feu à long terme», affirme le département.

Donbass - Sputnik France
Donbass: les pilonnages se poursuivent en dépit de la trêve
Auparavant, le groupe de contact sur l'Ukraine, réuni à Minsk, avait convenu d'une trêve dite «du pain» dans le Donbass. L'accord visait à suspendre les hostilités le long de la ligne de contact pendant la saison des moissons de 24 juin à minuit au 31 août.

Le règlement du conflit a été évoqué, entre autres, par le groupe de contact de Minsk, qui a adopté, depuis septembre 2014, trois documents réglementant les démarches visant à la désescalade du conflit. Toutefois, malgré les accords de cessez-le-feu, les échanges de tir continuent.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала