Sean Spicer pris en flagrant délit de «vol» à la Maison-Blanche

L’ex-porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer, ayant besoin d’un frigo, a résolu son problème très simplement… Il lui a suffi d'en «voler» un dans le bureau d'employés subalternes, écrit le Wall Street Journal.

Sean Spicer - Sputnik Afrique
Sean Spicer a «été énormément malmené par les Fake News»
Selon le WSJ, l'ex-porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer a fait face à de nombreuses difficultés au cours de son passage dans l'administration. Sa dernière en date: le vol d'un mini-frigo…

Des témoins, cités par le journal, ont indiqué que le frigo se trouvait dans une zone où travaillaient des spécialistes adjoints de la Maison-Blanche. L'ex-porte-parole n'avait pas de place pour garder sa nourriture et a demandé à son assistant d'en déplacer un dans son cabinet. Hélas, il a dû se heurter au refus net des propriétaires dudit frigo.

«Ainsi, M.Spicer a-t-il attendu tard dans la soirée et a pris les choses en mains. Un collaborateur de la Maison-Blanche l'a aperçu après 20 heures se dirigeant vers la sortie et transportant un mini-frigo», souligne le Wall Street Journal.

Le 21 juillet, Donald Trump a approuvé la démission de son porte-parole Sean Spicer. Ce dernier sera remplacé par son adjointe, Sarah Huckabee Sanders.

Depuis plusieurs semaines, Sean Spicer était absent des points presse quotidiens de la Maison-Blanche, qui étaient tenus par son adjointe Sarah Huckabee Sanders.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала