Erdogan: Moscou et Ankara ont signé le contrat sur la livraison de S-400

© Sputnik . Dmitry Vinogradov / Aller dans la banque de photosS-400
S-400 - Sputnik Afrique
Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé avoir conclu l’accord avec la Russie prévoyant la livraison de systèmes de défense antiaérienne S-400.

L’achat par la Turquie de systèmes de missiles sol-air S-400 est confirmé par un accord commercial signé entre les parties russe et turque, a déclaré le dirigeant turc ce mardi à Ankara.

«Nous avons fait les démarches nécessaires avec la Russie, les signatures sont apposées. J’espère que nous verrons les S-400 dans notre pays. Et nous allons les fabriquer ensemble», a-t-il souligné.

Recep Tayyip Erdogan, président turc - Sputnik Afrique
Les S-400 pour la Turquie: aucune raison de s'inquiéter, selon Erdogan
Le Président de la Turquie n’a toutefois pas précisé la date de signature du contrat. Le type d’accord commercial n’est pas non plus révélé.

Recep Tayyip Erdogan a ajouté que chaque pays cherchait des possibilités pour assurer sa sécurité nationale, et qu'il devait le faire.

«Et s’il y a une possibilité de fabrication conjointe [de systèmes de défense antiaérienne, ndlr], c’est toujours préférable. Alors que nous ne parvenons pas à mettre en œuvre ces démarches avec les États-Unis depuis des années, on va trouver la solution par nous-mêmes. La Grèce dispose de S-300, et les États-Unis ne s’en préoccupent pas. Et pourquoi ils s’inquiètent de la collaboration avec la Russie?», a indiqué le dirigeant turc.

Auparavant, le PDG de la holding publique russe de hautes technologies Rostec Sergueï Tchemezov a annoncé que les problèmes techniques concernant le contrat de livraison des systèmes de missiles sol-air S-400 étaient réglés et qu'il ne restait que des questions administratives.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала